SOCIÉTÉ

Rentrée scolaire : des nouveautés pour les enfants au RSPF


Lundi 1 Août 2016 à 17:07 | Lu 7689 fois

EDUCATION - C'est bientôt la rentrée scolaire. La CPS a annoncé de nouvelles mesures d'aides la semaine dernière. De son côté, le Pays renouvelle sa participation aux frais de cantine. Et les communes aussi aident les élèves les plus démunis.


Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision
Pour la rentrée 2016-2017, 19 665 enfants sont inscrits au régime de solidarité. Cette année, des dispositifs exceptionnels ont été mis en place en leur faveur. "C'est une enveloppe qu'a souhaité le président du Pays l'année dernière en abondant le Fonds d'actions sociales pour venir en aide aux familles les plus vulnérables, les plus en difficulté notamment à travers différents aides sociales", explique Jean-Michel Garrigues, directeur par intérim des affaires sociales à la CPS.

Tout d'abord, une aide exceptionnelle de 10 000 Fcfp, pour l'achat des fournitures scolaires et du trousseau vestimentaire. Le montant de cette aide pourra parfois être un peu plus élevé, en fonction de l'âge de l'enfant.
Du côté de l'assurance scolaire, une prise en charge totale est mise en place pour ces élèves. La somme sera versée directement à l'assureur. 

Enfin, la cantine. Si le prix du repas ne dépasse pas 500 Fcfp par jour, les enfants au RSPF bénéficient cette année d'une aide complémentaire à celle du FAS. "C'est parti d'un constat. On s'est aperçus sur les 20 000 enfants scolarisés du RSPF, que 14 000 mangeaient à la cantine. On s'est interrogés sur le fait que 6 000 enfants ne mangeaient pas à la cantine. On en a conclu que c'était certainement parce que les familles n'en avaient pas les moyens, de permettre à ces enfants de manger à la cantine. D'où la réflexion et la démarche qui a été la notre, de renforcer l'aide à la prise en charge de la cantine. C'est une aide conséquente puisque c'est de l'ordre de 800 millions qui seront consacrés annuellement à cette prise en charge des repas", détaille  Jean-Michel Garrigues. 

Les aides pour la cantine sont directement perçues par les établissements scolaires et gérées ensuite par les associations de parents d'élèves. Le Pays, la CPS mais aussi les communes, participent aussi à la rentrée des enfants. "Nous percevons également une aide de la commune au titre du Fonds intercommunal de péréquation pour les frais de cantine scolaire, et il y a également la prise en charge des 95 Fcfp pour les enfants des îles, pris en charge par la Caisse de prévoyance sociale, au titre des frais de cantine scolaire", explique Tepuanui Snow, président de la Fédération des associations de parents d'élèves de l'enseignement public de Polynésie française.

Cette année pas de changement dans le régime des salariés. L'aide est fixée à 7000 F cfp par enfant. Enfin, pour ceux du régime des non salariés : l'allocation est calculée selon le quotient familial. Ces informations sont à retrouver sur le site internet de la CPS. 

Jean-Michel Garrigues, directeur par intérim des affaires sociales à la CPS.


Tepuanui Snow, président de la Fédération des associations de parents d'élèves de l'enseignement public de Polynésie française.








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard