SOCIÉTÉ

Rencontre entre l'armée de terre et l'éducation nationale


Jeudi 22 Octobre 2015 à 16:24 | Lu 636 fois

FORMATION - Sur invitation de l'armée française, tous les chefs d'établissement, quelques Conseillers principaux d'éducation (CPE) et des directeurs d'école ont été conviés à une journée dans le cadre de la défense et de la citoyenneté. Cette initiative de l'armée a été soutenue par la ministre Nicole Sanquer et le vice-recteur auprès des établissements.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
L'armée de terre a convié ce jeudi les chefs d'établissement, quelques CPE et des directeurs d'école à la caserne Broche à Arue, pour une journée d'information dans le cadre de la défense et de la citoyenneté.  

L'objectif de cette journée est d'informer les établissements sur les formations et les débouchés professionnels au sein de l'armée susceptibles d'intéresser les étudiants. Cette démarche permet d'offrir de nouvelles perspectives professionnelles, notamment aux étudiants qui décrochent du système scolaire. Par le biais de l'armée, ils peuvent reprendre une formation spécialisée, encadrés et avec des valeurs fortes, tels que la rigueur et le respect. Une expérience qui permettra une insertion sociale et citoyenne de ces élèves.

Dans cet esprit, le vice-recteur de la Polynésie française, Jean-Louis Baglan déclare que : "l'essentiel, c'est de rapprocher les liens entre l'armée et l'éducation nationale. Informer des débouchés qui existent dans l'armée pour les jeunes polynésiens, en terme de métier." Et il rappelle que : "l'armée donne un cadre en terme de valeur."

Les établissements, par l'intermédiaire de leurs représentants, ont été informés et sensibilisés aux perspectives que peut offrir l'armée. Ils ont pu assister à des démonstrations de missions.  
Tunui Tellier, conseillé d'orientation au collège de Punaauia explique que dès la semaine prochaine : "on va prendre appui sur les délégués élèves. On va les convoquer pour faire passer le message. Ils seront le relais. Ils vont pouvoir transmettre le message. Et si des élèves sont intéressés, on les listera et on demandera à l'armée, soit de dépêcher une personne pour venir informer dans l'établissement, soit de nous déplacer avec les élèves intéressés par ce concept."

Les jeunes volontaires auront la possibilité d'effectuer un stage d'une semaine au sein de l'armée de terre. Le but sera de leur exposer le panel de formations proposées par l'armée plus en détails. 
 
Rédaction web (interview de Maite Mai et Manava Tepa)
 

Tunui Tellier, conseillé principal d'orientation


Jean-Louis Baglan, Vice-recteur de la Polynésie française








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard