CULTURE

Rencontre avec Tuiana Brodien, meilleure danseuse du Heiva i Tahiti 2016


Jeudi 21 Juillet 2016 à 15:12 | Lu 9301 fois

ORI TAHITI - Mercredi soir, moment tant attendu par les groupes : l'annonce des gagnants. Cette année, le jury a choisi d'élire Tuiana Brodien, de Pupu Ori Tamarii Vairao, meilleure danseuse. Rencontre :


Elle ne s'y attendait pas : mercredi soir à To'ata, Tuiana Brodien a été élue meilleure danseuse du Heiva i Tahiti 2016.
"En sortant de ma prestation le soir de notre spectacle, je n'étais pas satisfaite. J'en ai parlé à Alex notre chef de groupe. J'aurais pu faire mieux et plus... Hier soir (mercredi, NDLR), je ne m'attendais pas à entendre mon prénom en première", confie la danseuse au micro de Tahiti Nui Télévision. Elle raconte : "Quand on a annoncé mon prénom en première position je n'y ai pas cru. La copine qui était devant moi m'a dit 'lève-toi, lève-toi ! Tu dois y aller !'." 

Pour son groupe en revanche, il n'y avait aucun doute. Tuiana s'est présentée avec un groupe "amateur" : Pupu Ori Tamarii Vairao, mené par Alex Faua. "Mon choix s'est porté sur elle pour sa prestance, son aisance sur scène. C'est un tout qui a fait que mon choix s'est porté sur elle. Et c'est sans regret", se souvient Alex. Le titre de Meilleure danseuse du Heiva, c'est tout ce qu'espérait Alex Faua pour sa danseuse. 

Ce prix est la récompense ultime pour cette jeune femme dont la passion est devenue un métier. "Il y a des filles qui rêvent de devenir Miss Tahiti. Moi mon rêve c'était de fouler les planches de To'ata et de me voir décerner ce prix. C'est pour moi le prix le plus important qui puisse exister", explique-t-elle. 

Tuiana danse depuis toute petite. Ses parents l'ont inscrite très jeune au Conservatoire. "J'ai commencé mes premiers pas à l'âge de 3 ans. Je suivais mes soeurs qui dansaient déjà. Je les suivais derrière. Je suis la dernière, donc voilà. J'ai commencé à l'âge de 3 ans officieusement et inscrite à 5 ans officiellement (...) Ce sont mes parents qui ont décidé de nous inscrire à la danse, au Conservatoire à l'époque, parce qu'ils voulaient qu'on soit imprégnés de notre culture", raconte Tuiana au micro de Tahiti Nui Télévision. 

La danse fait partie d'elle : "la danse, ça me permet de pouvoir exprimer certains sentiments qu'au quotidien je pourrai garder pour moi. Je suis quelqu'un de très sensible, très émotive, mais j'ai également un fort caractère. La danse me permet de m'épanouir, m'ouvrir, exprimer tous ses sentiments... Et ça me procure un bien fou, pas forcément d'être sur une scène, mais de danser". 

Tuiana Brodien est à la tête de l'école de danse Vahinerii à Taravao. Elle transmet sa passion à ses élèves, mais aussi à son fils de 7 ans :  "Il danse avec moi. Dès qu'il a su marcher, je lui ai appris à faire le paoti. Il danse avec moi et c'est une fierté. C'est ma réussite". 

 
Rédaction web (Interview : Tamara Sentis)

Tuiana Brodien, meilleure danseuse du Heiva i Tahiti 2016








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 11:17 L’Ile du Rêve

Samedi 3 Décembre 2016 - 10:29 Pour vous, le ori tahiti est devenu un business

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard