SOCIÉTÉ

Réforme : le défi des instits pour cette rentrée


Mardi 16 Août 2016 à 15:58 | Lu 4520 fois

ÉDUCATION - Ce mardi matin, les écoliers de maternelle et d'élémentaire ont fait leurs premiers pas dans leurs nouvelles salles de classe. Si en apparence, cette rentrée ressemblait à toutes les autres, elle revêtait tout de même un caractère un peu spéciale, surtout pour les enseignants.


En effet, l'année 2016-2017 sera celle du changement dans l'éducation, avec la réforme des collèges, qui s'applique, contrairement à ce que son nom indique, dès la maternelle.

Désormais, en classe maternelle, l'accent sera mis sur l’expression orale et le début de l’apprentissage d’une autre langue, mais l'apprentissage de l'écriture ne sera plus une priorité.

Du CP au CE2, la priorité sera "la maîtrise des langages". On parle là de la langue française mais aussi du reo maohi et même de l'anglais. La réforme prévoit que "tous les champs disciplinaires des mathématiques peuvent être enseignés en langues polynésiennes.” En ce qui concerne l’histoire-géographie, il s’agit de "questionner le monde" et de "se repérer dans l’espace." Du CM1 à la 6e, l’objectif sera de “consolider les apprentissages fondamentaux”.

Grâce à cette réforme de l'éducation nationale, le ministère polynésien de l'éducation espère lutter contre le décrochage scolaire. Les programmes se veulent plus simples et favorables à la réussite de tous les élèves. Mais ils ont donné du fil a retordre aux enseignants, les obligeants à une sérieuse préparation.

"Ça a été très intense cette semaine de pré rentrée." explique Vaitea Barzy, maîtresse de CE1 CE2 à l'école Pamatai. "On s'est remis à jour, on a beaucoup travaillé sur les nouveaux programmes . Il y a beaucoup de méthodologie qui a été mise en place, beaucoup de concrets. On travaille toujours autour de projets pédagogiques pour donner du sens aux activités que l'on fait avec les enfants. "

La rentrée a donc démarré sur les chapeaux de roues, mardi matin, avec toujours  pour les enseignants, l'objectif (ambitieux!) de faire aimer l'école aux enfants.

 
Rédaction web (interview Maite Mai)







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard