POLITIQUE

Référendum d'autodétermination au programme de Marine Le Pen


Vendredi 10 Février 2017 à 18:35 | Lu 2395 fois

PRESIDENTIELLE – Eric Minardi, le représentant polynésien du Front National nous a dévoilé en exclusivité les grandes lignes du programme de Marine Le Pen pour la présidentielle. Statut du Pays, nucléaire, aides aux étudiants, économie… Voici les principales mesures proposées par la candidate.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Le 5 février dernier, Eric Minardi, le représentant polynésien du Front National s'est rendu à Lyon pour travailler sur le programme de Marine Le Pen pour la Polynésie française. Pour rappel, Marine Le Pen est la seule candidate à la présidentielle à être venue en Polynésie française, c'était en 2013. Et elle a tenue à inclure dans son programme de campagne – sur proposition d’Eric Minardi –
un chapitre important sur le fenua.
 
Tout d'abord une révolution dans la prise en charge des personnes dont les maladies sont liées aux essais nucléaires. Si elle est élue, Marine Le Pen souhaite que l’Etat rembourse toutes les dépenses engagées par la Caisse de Prévoyance Sociale pour les maladies radio-induites. Elle mettra en place une indemnité forfaitaire pour toutes les victimes du CEP. Et elle s'engage également à ramener la dette annuelle de l'Etat pour l'arrêt des essais nucléaires à son montant initial de18 milliards et de la sanctuariser.
 
Les mesures de relance de l'économie polynésienne ont trait au renforcement des secteurs phares comme le tourisme, l'exploitation des ressources marines et le BTP. Pour le développement touristique Marine Le Pen s'engage à faire baisser les prix des billets d'avions entre la Polynésie et l'étranger ainsi que sur les vols intérieurs.
 
La candidate du Front National s'engage également à favoriser la formation des jeunes.  Les polynésiens seront prioritaires pour l'obtention de logements étudiants en métropole et ils bénéficieront de tarifs préférentiels pour les billets d'avion afin de poursuivre leurs études à l'étranger.
Ultime mesure phare pour la Polynésie mais également surprenante, l'organisation d'ici 10 ou 15 ans d'un référendum d'autodétermination. Le Front National Polynésien ne souhaite pas que la Polynésie se détache totalement de la France mais qu'il y ait une évolution dans leurs relations. Eric Minardi évoque le statut de pays associé, un projet qui fait partie du programme du Tahoeraa Huiraatira.
 
Et justement, ce vendredi, le blog proche du Tahoeraa, « Tahiti Today » a publié un échange de courrier très cordiaux entre Marine Le Pen et Gaston Flosse. Dans sa lettre, le président du parti orange tresse des lauriers à la campagne de Marine Le Pen, « la seule candidate à porter aussi haut les couleurs de l’Outre-mer ». De là à imaginer un soutien du Tahoeraa à la président du FN, il y a un pas que refuse de franchir aujourd’hui Eric Minardi.
 
Sam Teinaore

Eric Minardi à propos du nucléaire







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017