SOCIÉTÉ

Reef Check Polynésie : nos récifs surveillés par l'association Te mana o te moana


Dimanche 31 Mai 2015 à 09:21 | Lu 531 fois

ENVIRONNEMENT. Reef check est une organisation internationale de programme de surveillance volontaire des récifs coralliens. L’association polynésienne Te mana o te moana a été mandatée par Reef Check International pour devenir coordinatrice du réseau en Polynésie française.


Des membres de l'association Te mana o te moana
Des membres de l'association Te mana o te moana

Reef check est une organisation internationale fondée en 1996 par Gregor Hodgson. C’est le plus grand programme de surveillance volontaire des récifs coralliens. Il regroupe des scientifiques et bénévoles dans plus de 90 pays et sur plus de 1 700 récifs. Le principe du réseau est simple : impliquer les résidents dans le suivi des récifs et ainsi aider à leur protection.
 

L’association Te mana o te moana, investie dans la protection du milieu marin polynésien depuis 10 ans. Ils reprennent désormais la coordination de Reef Check Polynésie.À cette occasion, Gregor Hodgson, directeur de ReefCheck International, et Harold Cambert (directeur du Pacifique) se sont déplacés à Moorea du 25 au 29 mai 2015, à l’invitation de Te mana o te moana. Ils ont ainsi pu former et certifier une équipe de 6 Reef Check Ecotrainers composée de membres de Te mana o te moana, du CRIOBE et de la Commune de Moorea Maiao. Après trois jours de formation, les participants sont aptes à former des bénévoles et le réseau Reef Check Polynésie va pouvoir se relancer petit à petit à travers des interventions dans les îles et archipels.

Le réseau Reef Check, comment ça marche ?

Afin d’aider à la protection des récifs, le réseau se base sur l’aide d’observateurs bénévoles selon une méthode très simple. En participant au comptage de certaines espèces et après avoir suivi une formation théorique et pratique, les observateurs ReefCheck deviennent des sentinelles du récif en permettant de détecter des perturbations anormales et de mieux connaître leur état de santé. Les données collectées alimentent une base de données internationale et servent d’appui aux scientifiques dans les zones où aucun programme de recherche n’est mené. La superficie de la Polynésie française et le faible pourcentage de zones actuellement suivies par les scientifiques rendent encore plus intéressant le développement local d’un réseau de bénévoles pour suivre les récifs.

Les suivis menés par les volontaires demandent très peu de connaissances du milieu marin et sont très simples à réaliser. Effectués en snorkeling ou en plongée bouteille, ils apportent des informations précieuses permettant de mettre en place des mesures pour préserver les récifs et agir en cas de perturbation de leur environnement.

Si vous souhaitez devenir observateur (Reef Check Ecodiver) ou obtenir plus d’informations, vous pouvez contacter le 87 715 344 ou écrire à l’adresse mail suivante : matthieu.temana@gmail.com







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 08:42 Une tortue verte albinos voit le jour à Tetiaroa

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard