POLITIQUE

Réduire les dotations de l'Etat ? "Il n'en est pas question" selon René Bidal


Lundi 6 Juin 2016 à 10:51 | Lu 1072 fois

ETAT - Le Haut-commissaire René Bidal a reçu lundi matin les rédacteurs en chef locaux, pour un premier contact officiel avec les médias. Il a rassuré sur les transferts financiers de l'Etat en Polynésie.


Crédit photo : Tiare-Nui Pahuiri
Crédit photo : Tiare-Nui Pahuiri
Il arrive de Normandie et, malgré le choc thermique, il est sensible à "la chaleur de l'accueil" des Polynésiens. Il se rendra dans quelques jours dans d'autres îles de la Société, et aux Marquises. René Bidal a déjà rencontré de nombreux acteurs de la vie politique et économique. Ses entretiens lui ont permis de déceler "les signes du retour de la confiance dans l'investissement", notamment grâce au relèvement de la note de Standard and Poor's, et à la pérennisation de la défiscalisation Girardin.

"Dans un contexte où l'ensemble des autres collectivités subissent une baisse des dotations (...), il n'y a eu aucune réduction des dotations de l'Etat, et pour l'instant, il n'en est pas question" a rassuré le Haut-commissaire.

Sur la question du nucléaire, un "sujet légitimement sensible et passionnel" selon lui, il attend les aménagements de loi Morin sur l'indemnisation des vétérans. Il compte ensuite rencontrer les associations.

Apprendra-t-il le tahitien, comme l'un de ses prédécesseurs, Jean Aribaud ? "On en reparlera à la fin de mon séjour, je pense que ça doit être un peu compliqué" répond-il en souriant. Quant aux danses polynésiennes, "c'était très hasardeux, mais on m'a déjà initié à ça au salon des Marquises... je ne garantis pas que je le ferai à chaque fois, pour le bien des Polynésiens !"
 
Mike Leyral








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 15:10 Edouard Fritch rencontre les maires

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard