SOCIÉTÉ

Raphaëlle Agogué : "La Polynésie, une découverte magnifique"


Vendredi 24 Avril 2015 à 09:46 | Lu 809 fois

Audiovisuel. Au large d'une vie est le premier court-métrage 100% Polynésien. La productrice et la réalisatrice, ainsi que deux acteurs, s'envoleront bientôt pour Cannes où le film sera diffusé dans le cadre du Short Film Corner du festival. Tahiti Nui Télévision vous propose une série d'articles pour découvrir les dessous de cette production locale.
Dans le film, Raphaëlle Agogué, actrice métropolitaine, joue le rôle de Sophie, recrutée par le ministère de la culture pour diriger le service audiovisuel de la Polynésie française. Elle a accepté de répondre à nos questions :


Raphaëlle Agogué joue le rôle de Sophie, recrutée par le ministère de la culture pour diriger le service audiovisuel de la Polynésie française. Photo DR Au large d'une vie
Raphaëlle Agogué joue le rôle de Sophie, recrutée par le ministère de la culture pour diriger le service audiovisuel de la Polynésie française. Photo DR Au large d'une vie
Comment vous êtes-vous lancée dans l'aventure du film Au large d'une vie ?
"J’ai été contactée par une directrice de casting parisienne que je connaissais et qui avait déjà travaillé avec Claire (Schwob, la réalisatrice, NDLR). Elle nous a mises en contact. Claire m'a envoyé le scénario, nous avons "skyper" quelques fois et comme j'ai apprécié et l'histoire et la réalisatrice, je me suis lancée dans cette belle aventure !"

La Polynésie, ça a été une découverte pour vous ?
"C'était la première fois que je me rendais en Polynésie. Ça a été pour moi une découverte magnifique, tant pour les paysages que sur le plan humain."

A-t-il fallu adapter votre manière de jouer ?
"Non. Nous avons fait pas mal de répétitions en amont du tournage et nous avons beaucoup échangé avec Claire et les autres acteurs. C'était très intéressant et ça nous a permis de chercher des choses ensemble. D'ailleurs, il y a eu des modifications importantes du scénario par rapport a la version initiale. Et ça nous a aussi donné l'occasion d'apprendre à nous connaitre avant de débuter le tournage. C’est plus confortable."

Vous êtes vous sentie concernée par le thème de l'attachement à la terre ?
"Dans une certaine mesure. Moi aussi j'ai du quitté mon "pays" dans le sud de la France pour être actrice à Paris. Mais je suis très attachée à mes racines et j'y retourne souvent, car pour moi c'est seulement 3 heures de train !"

Vous êtes actrice de profession. Qu'avez-vous pensé de nos acteurs locaux, souvent nouveaux dans le métier ?
"J'ai été très touchée par leur volonté de bien faire et d'apprendre, leur motivation par rapport à cette opportunité de tourner. Tout en naturel et en simplicité. De très bons partenaires de jeu, bienveillants et chaleureux."

Comment avez-vous réagi à l'annonce de la présentation du film à Cannes ?
"Ça m’a fait très plaisir de l'apprendre et ça me donne encore plus envie de découvrir le film ! J'espère que l'accueil sera bon."

Propos recueillis par Manon Kemounbaye







Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard