POLITIQUE

Quelle transition énergétique pour la Polynésie ?


Lundi 2 Novembre 2015 à 18:10 | Lu 196 fois

ENERGIE - Le Vice-président, et ministre en charge de l’Energie, Nuihau Laurey, a présenté, ce lundi, à la Présidence, le Plan de Transition Énergétique (PTE) 2015-2030 de la Polynésie française. La présentation du PTE a été différée suite à la convention relative aux prix et à la concurrence dans le secteur de l’électricité en Polynésie avec la Commission de Régulation de l’Energie.


Depuis plus de quinze années, la Polynésie française a initié un certain nombre d’études, d’audits, de séminaire. Les privés du secteur de l’énergie ont même proposé des investissements voire des schémas directeurs. Aujourd’hui, la priorité est d’arrêter une politique énergétique pour les 15 prochaines années.
 
Le Plan de Transition Energétique 2015-2030 vise trois objectifs principaux :

- Changer de modèle énergétique, en substituant progressivement l’utilisation d’énergies fossiles par des énergies renouvelables dans toutes nos activités (production électrique, transport, urbanisme).
- Changer nos comportements pour réduire notre consommation énergétique par des comportements plus vertueux et par une utilisation généralisée des nouveaux équipements à moindre consommation énergétique.
- Changer de modèle économique de l’énergie en favorisant une plus grande transparence dans les coûts et les prix, une plus grande pluralité d’acteurs et un plus grand choix pour les consommateurs.

La transition énergétique se concrétisera par le passage d’un modèle centralisé d’énergies fossiles à un modèle interconnecté de petites unités à base d’énergies renouvelables. Cette évolution technologique devra s’accompagner d’un changement de comportement dans notre relation à l’énergie et d’une plus grande transparence économique. Elle nécessitera enfin un cadre réglementaire rénové et une incitation publique forte en matière de projets opérationnels.
 
Ces mesures contribueront à :
- la relance de l’économie par la relance de l’investissement public / privé ;
- la création d’emplois,
- un gain en pouvoir d’achat pour les particuliers et les entreprises,

Les investissements publics et privés sur la période 2015-2030 sont ainsi estimés à plus de 80 milliards Fcfp.
 
Communiqué de la Présidence de la Polynésie française

Interview de Nuihau Laurey, le Vice-président de la Polynésie française et ministre en charge de l’énergie








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard