SOCIÉTÉ

Quel avenir pour les lycéens polynésiens ?


Mardi 29 Novembre 2016 à 15:25 | Lu 1028 fois

EDUCATION - Les journées d'orientation post-bac ont débuté hier pour des milliers d'étudiants en terminales. Comme chaque année, l'Université de la Polynésie française se charge de leur faire découvrir plus de 80 filières.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ils ont deux jours pour trouver leur futur métier ou déterminer des pistes pour leur avenir professionnel. Environ 2100 élèves de terminales étaient invités à l'Université pour les journées d'orientation post-bac.

Difficile de trouver son futur métier dès son année de terminale. L'objectif de l'Université de la Polynésie française en collaboration avec le ministère de l'éducation est de proposer plus de 80 filières générales ou spécialisées afin de savoir quelles études choisir pour favoriser son insertion professionnelle.  

Vincent Dropsy, professeur à l'UPF et vice-président de la commission des études et de la vie étudiante, explique les opportunités qui s'offrent aux étudiants : "Nous avons élargi notre offre de formations au niveau de la Polynésie, donc ils ont beaucoup de choix qui va des BTS, aux DUT, aux licences, aux masters, et en particulier aux classes préparatoires aux grandes écoles. Nous avons de nouvelles offres. C'est très important qu'ils examinent toutes ces offres, fassent le meilleur choix pour augmenter leur taux de réussite et leur insertion professionnelle."

Selon les statistiques de l'ISPF, décrocher un diplôme aujourd'hui permet de multiplier par trois ses chances de trouver un emploi, explique Vincent Dropsy : "Le SEFI montre aussi dans son dernier rapport qu'en étant bachelier, c'est 35 postulants pour un poste, alors qu'en possédant une licence, ce chiffre tombe aux alentours de 15, voire même de 8 lorsque l'on a obtenu un master. Donc, clairement, un master ouvre beaucoup de portes et il est beaucoup facile de trouver un emploi avec un diplôme que sans diplôme."

Nouveauté cette année, des tables rondes pour mieux comprendre les nouveaux emplois du 21ème siècle mais aussi pour étudier toutes les offres de formations qui existent en Polynésie et hors de Polynésie, destinées aux étudiants qui s'intéressent aux études à l'étranger. 
 
Sophie Guébel

 

 

Vincent Dropsy - Professeur à l'Université de la Polynésie française








Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 17:32 L'hôpital du Taaone aura bientôt une chapelle

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard