POLITIQUE

Que pense l'Église protestante Ma'ohi de la prise de position du président du Conseil national de l’Église protestante unie de France contre le FN?


Dimanche 2 Avril 2017 à 06:55 | Lu 4111 fois

OPINIONS - Religion et politique font-elles bon ménage? C'est la question que TNTV a posé au président de l'Église protestante Ma'ohi suite aux propos du pasteur Laurent Schlumberger, président du Conseil national de l’Église protestante unie de France (EPUdF). Dans un communiqué publié jeudi 30 mars il donne son point de vue sur une éventuelle victoire du Front national à la prochaine Présidentielle...


Quand la religion se mêle de politique : Laurent Schlumberger, le président de l’église protestante unie de France a rédigé un communiqué dans lequel il alerte sur la « catastrophe » que serait une victoire du Front national à l’élection présidentielle.
Le pasteur pointe du doigt le discours nationaliste et xénophobe de l’extrême-droite et met en garde contre «une aventure redoutable » dans laquelle la République pourrait « basculer ».
 
Qu'en pense le président de l’église protestante Maohi? Nous lui avons demandé : "Est-ce qu’en votant Marine Le Pen, on va à l’encontre des valeurs protestantes ?" Voici la réponse de Taaroanui Maraea : "Je suis un peu surpris de cette prise de position, mais je comprends tout à fait les raisons qui ont conduit l'Eglise protestante unie de France à s'exprimer sur le contexte difficile en Europe, où les nationalismes commencent à prendre de l'importance. Les cicatrices de l'Histoire ne sont pas encore refermées, et il y a une certaine crainte d'un retour en arrière. C'est ce que j'ai compris de cette déclaration. C'est une invitation à la population française de prendre en considération ces remarques. Dans le contexte que connaît la France, l'immigration pose des questions importantes. Des questions sur notre Humanité, car en tant que chrétiens, nous sommes amenés à accepter les migrants, mais nous devons également être clairvoyants par rapport à ce qui se passe sur la rencontre et le choc des cultures. (...) Ce n'est pas tant le Front national, c'est le sentiment de peur qui nous entraîne à nous renfermer sur nous-mêmes, dont il est question. Mais aussi l'illusion que le renfermement donnera une certaine sécurité, alors que si l'on veut grandir, chacun doit pouvoir avoir sa place sur cette Terre..." 


Pour autant, l’église protestante Maohi annonce qu’elle ne prendra pas positions dans les élections à venir, à moins que l’intégrité du peuple ne vienne à être menacée : "La Polynésie et la France ont des contextes, des situations, des histoires différentes. On ne peut pas les comparer. Nous serions touchés par ce changement politique, mais nous sommes dans des situations différentes. (...) Ce n'est pas dans la culture protestante de se positionner de cette manière. Mais nous sommes appelés à dire les choses, lorsque cela est nécessaire. (...) De notre côté, nous ne prendrons position que si l'intégrité du peuple est menacée"
 
Tamara Sentis/ Mata Ihorai






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017