SOCIÉTÉ

Quatre Polynésiens en formation à l’Afpa de Meudon


Mardi 1 Avril 2014 à 10:16 | Lu 88 fois

ÉTUDES. Vingt-deux mois en métropole pour apprendre un métier.


Gérald Huioutu, chef du service de la délégation de la Polynésie française à Paris, s’est rendu, lundi, à l’Afpa (l'Association pour la Formation Professionnelle des Adultes) de Meudon, aux portes de Paris, où depuis octobre 2012 quatre jeunes Polynésiens suivent une formation, en alternance avec GDF-Suez, de technicien supérieur en maintenance industrielle (niveau III). Cette formation s’achève en juillet prochain. "J’ai souhaité les rencontrer de manière à recueillir leurs témoignages qui inciteront peut-être d’autres Polynésiens à venir ici", a indiqué Gérald Huioutu. Les offres de formation ne manquent pas en Polynésie mais le Pays finance ce genre de déplacements en métropole à partir du moment où la formation n’est pas dispensée en Polynésie française et qu’il y a une promesse d’embauche par la suite. Ces stagiaires sont en contrat de professionnalisation. Leur formation en alternance dure vingt-deux mois. Ils alternent une à deux semaines en centre de formation et deux à trois semaines à GDF-Suez. Ils étudient l’électrotechnique, l’hydraulique, la pneumatique et la mécanique dans la maintenance. "Ils préparent un diplôme avec un examen à la fin. Pour cela, ils auront des épreuves techniques à réaliser sur maquette ainsi qu’un mémoire à présenter devant un jury de professionnels, a expliqué le responsable de l’Afpa. Lorsque ce groupe est arrivé, tous étaient détenteurs d’un bac pro. Après une période de remise à niveau, ils sont désormais performants. Certains, au terme de leur formation, vont poursuivre leurs études que ce soit en licence pro ou en école d’ingénieur. Selon leur enseignant, Damien Dereu, formateur spécialisé en maintenance industrielle, ils interviendront plus tard pour faire de la maintenance corrective, qu’il s’agisse de dépannage ou de remise en état, mais aussi de la maintenance préventive. Leur formation étant du niveau technicien supérieur, ils suivent aussi des cours de gestion de maintenance : "cela correspond aux activités que l’on pourrait demander à un responsable de maintenance au niveau organisation du travail, préparation, planification ou encore commande du matériel". Au terme de cette formation, les stagiaires auront été préparés à intégrer l’entreprise "car à l’Afpa on travaille beaucoup en mise en situation pratique. D’ailleurs, comme ils sont la moitié du temps en entreprise, certains d’entre eux sont déjà opérationnels", a précisé Damien Dereu. La déléguée régionale Ile-de-France de Ladom a souligné que cette opération était, d’ores et déjà, une réussite : "Nous sommes très satisfaits car ce sont des jeunes motivés qui ont été à la hauteur de nos attentes. Certains ont désormais des projets d’élévation du niveau de compétences. Nous les avons accueillis il y a environ 18 mois. Et l’on a vraiment constaté une évolution positive tant dans l’entreprise que dans l’hébergement ou le centre de formation". Ladom a joué son rôle d’accompagnement à la mobilité. Il consiste notamment "à faire venir les jeunes, les accompagner et surtout mettre en place toutes les actions permettant de sécuriser le plus possible le parcours", a rappelé Viviane Haquin. Concrètement, Ladom les a accompagnés sur leur lieu de vie, l’hébergement à l’Afpa de Créteil, et facilité leurs relations avec l’entreprise et le centre de formation. "Nous sommes à leur disposition sur toutes les questions du quotidien. Notre action vise vraiment à faire en sorte que leur seule préoccupation soit de valider leur futur titre pour l’accès à l’emploi",a-t-elle insisté. L'Afpa de Meudon accueille chaque année plus de 700 personnes, salariés et demandeurs d'emploi, qui viennent se former, se perfectionner ou valider leurs compétences. En contact permanent avec les entreprises, les branches professionnelles et les collectivités territoriales, le site Afpa est devenu un pôle de référence pour les métiers de l'installation, maintenance et entretien de supports informatiques, de l'électricité/électronique et de l'informatique/télécom.






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard