SOCIÉTÉ

Quand les jeunes prennent en main l'avenir de la planète


Mercredi 23 Novembre 2016 à 10:59 | Lu 1153 fois

ENVIRONNEMENT - Jonathan Aroita est le président de l'Association de Jeunesse Green Polynésian, qui est partenaire de la 2ème édition des Assises de l'Environnement des étudiants qui se tiendront vendredi 25 Novembre à la Présidence. Ce qu'il veut: pousser les jeunes à agir pour l'environnement.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Créée en mars 2016, Green Polynésian compte une vingtaine de bénévoles, des étudiants et des salariés. L'association souhaite porter la voie des jeunes devant les institutions du pays. Elle veut être, un relais.

Ce sont les Assises de l'environnement qui ont été le déclencheur de cette vocation pour Jonathan. Se sensibiliser à l'Environnement et surtout aux gestes éco-citoyen.

Green Polynésian veut se faire connaître auprès des jeunes et des associations qui travaillent déjà dans l'environnement. Elle souhaite pousser les jeunes à agir. Ce que confirme Jonathan Aroita.

"J'ai constaté que les jeunes n'étaient pas assez sensibilisés et donc, nous avons pour but de rassembler ceux-ci de les former avec l'aide de toutes les associations qui militent pour l'environnement."

Essayer de faire connaître des activités qui existent déjà, comme celle que propose  Tamarii Pointe des Pêcheurs qui développe une activité "adoption et bouturage de corail" et plein d'autres encore.

Pour ce jeune citoyen, bien conscient de l'enjeu que représente l'écologie pour les siècles à venir, il faut agir. Et cela commence par des gestes éco-citoyens.

Ambitieux, il l'est. Il veut porter le message de l'association à l'international. "Faire entendre sa voix, en tant que Polynésien et îlien du Pacifique, c'est faire connaître au monde que nous sommes touchés par les conséquences climatiques, et qu'il ne faut pas que l'on soit oublié par les grands. L'année prochaine à la COP 23, nous aimerions accompagner nos dirigeants pour parler d'une même voix." La voix du Pacifique.

Dans l'immédiat, Jonathan aimerait créer un réseau avec des étudiants pour le développement durable dans les établissements scolaires, afin de mettre en place des actions pour développer des campus vert. "Si tous les établissements scolaires font cela, on pourrait avoir 100% des jeunes sensibilisés." espère t-il.

En attendant ce jour, Jonathan distille de petits conseils qui permettront aux étudiants de se lancer dans l'écocitoyenneté. "Ouvrir les fenêtres en salle de classe, cela évite d'utiliser la clim, ou bien faire du covoiturage pour se rendre en cours."

Green Polynésian sera présent cette année à la 2ème édition des Assises de l'Environnement des étudiants, en tant que partenaire, qui se tiendront vendredi 25 Novembre à la Présidence, en matinée, et au CESC dans l'après midi. 500 étudiants sont attendus pour mener des réflexions sur le réchauffement climatique et la préservation de l'environnement.
 
Rédaction Web avec Tauhiti Tauniua Mu San.







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard