POLITIQUE

Putai Taae remporte l'élection de Papara


Lundi 26 Octobre 2015 à 14:14 | Lu 417 fois

MUNICIPALE - Putai Taae a remporté le second tour de l'élection municipale de Papara ce dimanche soir. La liste A Here ia Papara l'emporte avec 2290 voix, devant celle de Béatrice Le Gayic avec 1669 voix.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Pour le second tour de l'élection municipale à Papara, c'est la liste A Here ia Papara menée par Putai Taae qui l'emporte.
La liste de Putai Taae a progressé avec 997 voix qu'au premier tour.  La liste de Béatrice Le Gayic arrive en seconde position avec seulement 370 voix de plus qu'au premier tour. L'électorat a tranché cette fois-ci et Putai Taae l'emporte donc avec une belle avance. 
De son côté, Christelle Lehartel, la mairesse sortante, a perdu 262 voix sur ce deuxième tour. Et Médéric Tehaamatai qui faisait figure d'outsider au premier tour a perdu 122 voix.

Le président Edouard Fritch était présent pour féliciter Putai Taae et il rappelle que : "cette victoire appartient à Putai et à son équipe. Comme je l'ai toujours dit, nous l'avons soutenu, mais Putai a été un homme courageux et il a fait sa victoire avec sa foi parce qu'il était effectivement persuadé que c'était une mission qui lui a été confiée."

Putai Taae devrait être élu ce vendredi. Le futur maire se projette déjà dans ses futures fonctions et il explique que : "quand nous siégerons au conseil municipal, je vais réaliser un audit financier. Je dois savoir ce qui se passe exactement dans la commune avant de la diriger. Je ne voudrais pas que les problèmes retombent sur le nouveau conseil municipal."
 
La candidate orange, Béatrice Le Gayic arrivée deuxième au second tour déclare ne pas être déçue : "j'ai fait une très belle campagne, je suis très satisfaite du résultat. Nous, nous n'avons pas fait une campagne de promesses ! ... Nous avons dit que l'équipe de Papara to'u fenua est compétente et disponible. C'est une équipe capable de relever les défis.". Elle ajoute que : "je pense que rien ne nous a manqué. Nos électeurs nous ont fait confiance. Par contre tous les autres groupes se sont ralliés a A Here ia Papara  donc c'est un choix qu'ils doivent assumer !"

De son côté, le maire sortant, respecte le choix de la population et explique : "je pense qu'ils ont voulu faire barrage à la liste de Béatrice Le Gayic ." Selon elle, ces élections ne seraient pas de simples élections communales. Elle déclare qu'il : "ne faut pas oublier que ça reste une élection politique ! Donc le gouvernement ... il ne faut pas le cacher, a besoin de la voix de monsieur Putai... Ce n'est pas Putai qui a gagné ce soir, c'est le gouvernement en place !"

Gaston Flosse déclare que : "ce sont les promesses qui ont été faites qui ont remporté cette élection. Mais ce qu'il faut savoir c'est quel est le prix de cette victoire ? Nous le saurons dans le mois à venir ... " Selon lui, il ne manquait rien à Béatrice Le Gayic. Il explique : "mais Bruno Sandras a demandé à ses électeurs de ne plus voter pour Christelle Lehartel ... voter pour Putai ! et nous verrons donc le prix de cette victoire... Et ce que le président va donc céder à Putai et tous ceux qui ont voté pour lui. Mais il a fait tellement de promesses : des CAE, des maisons OPH, des emplois dans les différents services... Mais ce n'est pas d'aujourd'hui".

Le président Edouard Fritch répond aux critiques des autres partis : "Non, nous n'avons pas fait de promesses. J'ai travaillé avec Putai sur ce qui était faisable et ce qui ne l'était pas. Comme vous le savez, je n'étais jamais venu au premier tour, contrairement à d'autres. Et au 2e tour effectivement, j'ai voulu montrer à ses coéquipiers que le gouvernement était avec lui. Mais je ne revendique pas cette victoire. Cette victoire, elle appartient à Putai et à son équipe. Et à tous ceux qui ont fait confiance à Putai. (...) Putai a présenté une liste:  A Here ia Papara et ils étaient suffisamment grands pour s'organiser, pour prendre des engagements devant la population avec tout le soutien de la majorité, il est vrai, mais ça s'arrête là".
 
Rédaction web ( Reportage de Thomas Chabrol et Esther Parau)

Edouard Fritch , Président de la Polynésie Française


Gaston Flosse, Président du Tahoeraa Huiraatira


Christelle Leharte, tête de liste de Papara ai'a no te hau


Béatrice Le Gayic, tête de liste de Papara to'u Fenua


Oscar Temaru, président du Tavini Huiraatira








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

Vendredi 2 Décembre 2016 - 14:32 Trois candidatures confirmées et une inconnue

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard