SOCIÉTÉ

Projet Tahiti Mahana Beach : les 3 candidats retenus ont passé l'oral


Vendredi 10 Juillet 2015 à 11:48 | Lu 498 fois

INVESTISSEMENTS - Objectif pour le pays : exposer à nouveau ses attentes sur ce complexe touristique, mais aussi recueillir les avis des candidats sur leur compréhension du projet . Le pays souhaite notamment avoir des garanties sur les capacités financières des investisseurs.


Les 3 candidats retenus pour le projet Mahana Beach, le Group 70 de Hawaii, les Chinois Forebase et Towercrest, ont passé leur oral individuellement.  Les réunions dites de dialogue compétitif se sont tenues discrètement les 7, 8 et 9 juillet à  la présidence. ​Depuis mardi, chacun s'est entretenu individuellement avec la direction de Tahiti Nui Aménagement et Développement (TNAD), les membres du comité de projet Mahana beach et les experts économiques, financiers et juridiques. 
Objectif pour le pays : exposer à nouveau  ses attentes sur ce complexe touristique, mais aussi recueillir les avis des candidats sur leur compréhension du projet .  Le pays souhaite notamment avoir des garanties sur les capacités financières des investisseurs. "Savoir ce qui peut se produire, et quels sont les recours par exemple, si jamais il y a des difficultés. La deuxième chose : c'est le souci des enjeux pour le Pays de ce développement. Puisque, comme vous le savez, notre souci c'est de créer de l'emploi", explique Edouard Fritch au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Sur les plans, les projets sont ambitieux. Il se chiffre à 333 milliards de Fcfp pour le groupe 70 . 110 milliards de Fcfp pour Forebase. Enfin, Towercrest , le groupe basé à Hong Kong n'a pas communiqué sur son projet architectural et son montant.
Autour de la table, cette phase de dialogue permet aussi de discuter avec les candidats des clauses techniques et administratives qui serviront ensuite à l'exécution du projet. "Il y a des soucis sur la longueur du bail, sur la nature des travaux, puisqu'ils sont dans l'obligation de construire aux normes polynésiennes. Il faudra respecter le code de l'aménagement, tout ce qui concerne les remblais...", détaille le président du Pays. 

De ces réunions, Edouard Fritch reste discret. Toutefois l'ouverture d'un éventuel casino a été débattue.  Car s'il est un pan essentiel au développement des 3 projets architecturaux, le pays devra alors s'adapter avec des lois pour répondre à la demande des investisseurs.  Prochaine étape le 15 septembre. Les 3 candidats présenteront leur offre initiale . Le lauréat final sera désigné en décembre.

Rédaction Web (Reportage : Thomas Chabrol)







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard