SOCIÉTÉ

Projet Mahana Beach : menace d'expropriation pour une centaine de familles


Lundi 13 Avril 2015 à 11:50 | Lu 439 fois

Pour concrétiser le projet Mahana Beach, le gouvernement va probablement devoir exproprier des familles d'Outumaoro. Certains propriétaires ont déjà vendu leur terrain, mais d'autres ne veulent pas partir.


Le pays a besoin d'hectares supplémentaires pour mettre en œuvre le projet. L'expropriation d'une centaine de familles situées en périphérie est une solution envisagée par le gouvernement. " C'est devenu une obligation, car il y a des zones que nous n'arrivons pas a négocier et à obtenir " explique Albert Solia, le ministre de l'Equipement.

Mais avant que le pays arrive à ce stade, la construction de Mahana Beach doit être reconnue comme un projet d'utilité publique. Certains propriétaires ont déjà vendu leur terrain, mais d'autres ne veulent pas partir. "  Je ne sortirai jamais de ce quartier, c'est ici que j'ai grandi. Aujourd'hui, j'ai 82 ans, comment vais-je faire ? Où va-t-on aller ? " témoigne un propriétaire, Papa Potai. " On ne sortira d'ici que par la force de la baïonnette " affirme Monil Tetuanui, le représentant des familles de Outumaoro.

L'expropriation ne devrait pas perturber le lancement de Mahana Beach puisque la zone concernée se situe en périphérie. 






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard