SOCIÉTÉ

Production de fruits et légumes : Y a-t-il pénurie ?


Dimanche 3 Janvier 2016 à 15:34 | Lu 721 fois

PAPEETE - Y aurait-il une baisse de production de produits maraîchers en ce début d’année ? C’est la question que se posent bon nombre de personnes en se demandant si la météo n’y serait pas pour quelque chose. Pour tenter de répondre à cette question, Tahiti Nui télévision est allée à la rencontre des agriculteurs, vendeurs et des consommateurs au marché de Papeete.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Avec les températures actuelles et les dernières intempéries, beaucoup de personnes redoutent qu'il y ait une baisse de production de fruits et légumes locaux.
Pour les consommateurs les avis sont mitigés. Certains indiquent que les produits du marché ne sont pas diversifiés ces temps-ci et ils pensent que la chaleur et les intempéries sont responsables d'une baisse de production.
 
Bébé, originaire du Niger est sur Tahiti depuis 3 ans et elle vient régulièrement au marché. Elle confie : "je trouve qu'il n'y a pas assez de légumes.... parce qu'il fait chaud (...) avant il y en avait beaucoup plus."
 
Pour Sébastien Guittiere adepte des légumes bio, il n'y a pas de changement notable. Pour lui, les agriculteurs sont juste moins présents au marché, car ils se reposent pour les fêtes.  Il explique :"je viens ici tous les dimanches et je trouve que c'est toujours bien fourni. (...) je pense qu'aujourd'hui c'est juste un jour de fête. Nos agriculteurs ont décidé de passer ce dimanche pour se reposer. Il y a eu beaucoup d'échanges pendant les fêtes de Noël et du Nouvel An (...) c'était beaucoup de travail pour eux."
 
Les avis sont donc partagés du côté des consommateurs, mais c'est aussi le cas du côté des vendeurs et des agriculteurs.
 
Certains agriculteurs, comme Léon un agriculteur de Arue, constatent une baisse de productions de leurs fruits et légumes. Léon indique : "en ce moment il y a un peu de pénurie de chaque chose. ... c'est à cause du temps. Il fait chaud ou alors il pleut trop fort...."
 
Mais pour André Roometua, agriculteur de Papara il n'y a pas de pénurie : "les légumes poussent en abondance. Le seul problème, c’est que certains arrivent à tout vendre et d’autres pas ... et ils sont donc obligés de jeter. Personnellement, lorsque je viens le dimanche, je n’arrive pas à écouler tous mes légumes parce que le délai qu’on nous donne pour vendre est trop court."
 
D’autres maraîchers avancent que c’est la température du sol qui dépasserait les 32° et qui brûlerait les racines des légumes, entraînant des pertes de production. Mais pour eux, la situation n'a rien d'alarmant, elle est tout à fait normale.

Rédaction web ( Reportage de Thierry Teamo)

André Roometua, agriculteur de Papara


Léon, un agriculteur de Arue


Témoignage de Sébastien Guittiere et Bébé au marché de Papeete








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard