TNTV - Actualité, news, replay et direct live de Polynésie


Présidentielle : Macron et Le Pen consolident leur avance


Mercredi 19 Avril 2017 à 12:01 | Lu 200 fois

SONDAGE - Emmanuel Macron et Marine Le Pen consolident leur avance sur François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, en légère baisse, au 1er tour de l'élection présidentielle, selon un sondage BVA Salesforce diffusé mercredi.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
Avec respectivement 24% et 23% d'intentions de vote, le candidat d'En Marche! et celle du Front national progressent chacun d'un point en une semaine.

A quatre jour du vote, ils ont désormais 4 à 5 points d'avance sur leurs poursuivants, le candidat de la droite François Fillon et celui de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon, qui perdent chacun un point à 19%, selon cette enquête pour Orange et la Presse régionale.

Le socialiste Benoît Hamon met fin à une baisse quasi continue depuis février, avec 8,5% (+1) d'intentions de vote. Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan est crédité de 3,5% (+0,5) et Philippe Poutou (NPA) de 1,5% (=). Les autres candidats recueillent moins de 1%. 5% des personnes certaines de voter n'ont pas exprimé d'intention de vote.

Au total, 29% (-5) des personnes prévoyant de voter au 1er tour n'expriment pas d'intention de vote ou peuvent encore changer d'avis, un pourcentage en net recul à l'approche du scrutin. 86% (+5) des électeurs potentiels de Marine Le Pen et 81% (+3) de ceux de François Fillon se disent désormais sûrs de leur choix.

C'est aussi le cas de 75% (+8) des électeurs de Jean-Luc Mélenchon et de 74% (+7) de ceux d'Emmanuel Macron, mais de seulement 58% (-8) des électeurs de Benoît Hamon.

Trois personnes interrogées sur quatre (75%, +1) disent s'intéresser à la campagne électorale.

Au second tour, Emmanuel Macron l'emporterait sur Marine Le Pen avec 65% des voix contre 35%. 16% des personnes interrogées n'ont pas exprimé d'intention de vote.

Enquête réalisée en ligne du 18 au 19 avril auprès de 1.427 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Les intentions de vote ne constituent pas une prévision du résultat du scrutin. Elles donnent une indication des rapports de force et des dynamiques au jour de la réalisation du sondage.
 
AFP