FAITS DIVERS

Présidence Tong Sang : l'affaire des emplois fictifs reportée en 2016


Mardi 20 Octobre 2015 à 13:57 | Lu 181 fois

JUSTICE - La justice leur reproche l'embauche injustifiée d'une vingtaine de personnes.


Fernand Roomataaroa et Clarenntz Vernaudon, anciens ministres, ainsi que Gaston Tong Sang, ancien président de la Polynésie française, avaient rendez-vous ce mardi devant le tribunal correctionnel. La justice leur reproche l'embauche injustifiée d'une vingtaine de personnes. "Le chef d'accusation c'est détournement de fonds publics pour un sureffectif. Bon. Mon avocat a déposé ses conclusions. Il est difficile de prouver que les agents qui ont été recrutés n'ont pas travaillé. Ils étaient à leur poste en tout cas", a déclaré aux médias ce mardi Gaston Tong Sang. "La délibération de 1995 qui légifère les contrats de cabinet ne donne aucune limitation en nombre. Le seul souci que j'ai eu : c'est le souci de transparence", a-t-il ajouté. 
La présidente du tribunal étant absente, l'audience a été reportée au 16 mai 2016. 
 

Gaston Tong Sang, ancien président de la Polynésie française








Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 21 Septembre 2017 - 11:33 Evasion à Nuutania

Mercredi 20 Septembre 2017 - 12:11 ​Premier suicide à la maison d’arrêt de Papeari

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB