FAITS DIVERS

Premier bilan : au moins 800 fare détruits ou inondés


Lundi 23 Janvier 2017 à 19:30 | Lu 6224 fois

INTEMPERIES - Plus de 800 habitations ont été détruites ou inondées dimanche à Tahiti a indiqué lundi soir le haut-commissariat. Un bilan qui reste provisoire.


"Il y a entre 800 et 900 maisons qui ont été détruites ou inondées, ce qui représente plus de 4000 personnes" a déclaré Frédéric Poisot, le directeur de cabinet du haut-commissaire. "Dans ce bilan encore provisoire, on recense quatre blessés dont un grave ; il y a au moins cinq ponts détruits" a-t-il précisé.
Le ministre de l'équipement Luc Faatau a estimé les dégâts à au moins un milliard Fcfp.

Dans certaines communes, il est tombé 200 millimètres d'eau en six heures, selon météo-France.

La ministre des outre-mer Ericka Bareigts a débloqué une aide d'urgence de 24 millions Fcfp pour "subvenir aux besoins de première nécessité" et assurer des "mises en sécurité immédiates" a indiqué le haut-commissariat. Elle devrait bientôt venir en Polynésie. Les sinistrés pourront également demander une aide au fonds de secours du ministère des outre-mer.

Le gouvernement local avait déclaré dimanche la Polynésie "en état de calamité naturelle". Les agents du ministère de l'équipement sont mobilisés jour et nuit avec ceux des communes, mais aussi des militaires et de nombreux bénévoles, pour porter assistance aux sinistrés, dont beaucoup ont tout perdu.

La direction de la santé a mis en garde la population contre la leptospirose, une maladie grave provoquée par des bactéries présentes dans l'eau et la boue souillée par les urines d'animaux.

L'aéroport international de Tahiti-Faa'a a rouvert lundi après 27 heures d'arrêt. Les passagers d'un vol Air France dérouté dimanche vers Rarotonga, aux Îles Cook, sont attendus lundi soir à Papeete. Deux avions de la compagnie locale Air Tahiti ont été inondés sur le tarmac et sont hors d'usage.

Toutes les écoles de Tahiti et Moorea ont fermé lundi. Certaines ont fait appel aux parents d'élèves pour nettoyer les salles de classes inondées. Une dizaine d'écoles ne rouvriront pas mardi, et deux lycées (Taaone et Aorai) seront fermés toute la semaine.

A quelques jours des soldes, la quasi-totalité des commerces de Papeete a baissé le rideau. Sur le front de mer, plusieurs boutiques ont perdu une partie importante de leur stock de vêtements, noyés dans la boue.

Deux cent cinquante-huit foyers étaient toujours sans électricité lundi après-midi, selon EDT.

Lundi soir, Tahiti et Moorea était repassées par Météo-France en vigilance jaune, après deux jours en vigilance orange.
 

Mike Leyral








Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 10:06 Crash d'Air Moorea : un procès en 2018

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017