SOCIÉTÉ

Pourquoi autant de grèves sur le fenua?


Vendredi 15 Mai 2015 à 16:06 | Lu 205 fois

Les conflits sociaux s’enchaînent sur le fenua. Alors que certains sont résolus d’autres sont en cours ou menacent de se produire. Pour les syndicats à l’origine des mouvements, les protestations n'ont rien de politique. Elles résultent d'un malaise social.


Lorsqu'une grève s'arrête, d'autres commencent. De nouveaux préavis de grève ont été déposés alors que le climat social était en train de s'apaiser:  L'huilerie de Tahiti a trouvé un accord avec la direction après 40 jours de mobilisation. La grève des infirmiers libéraux a aussi été levée ce vendredi. Cette fois-ci, ce sont l'Atelier pour la réinsertion professionnelle (APRP) et la Dépêche de Tahiti qui protestent.
 

La société Gaz de Tahiti est en grève depuis plus d'une semaine, mettant en péril l'approvisionnement en bonbonne de gaz. La société reproche à la CSIP de ne pas vouloir entendre les négociations. Le préavis de grève de l'Atelier pour la réinsertion professionnelle (APRP) a été signé la CSTP/FO et la CSIP. Il porte sur les conditions de paiement des salaires, sur le respect de la convention collective de l'industrie et sur le rejet d'un plan social. Les salariés débutent la grève lundi prochain.


Les tensions concernent aussi la Dépêche de Tahiti et ses sociétés annexes (centrale tahitienne de distribution, Régie polynésienne de publicité, Rotative la Dépêche). Le préavis de grève est signé par la CSTP-FO, la CSIP et O oe to oe rima. Les syndicats demandent une revalorisation des salaires, la régularisation des retards de paiement au Comité d'entreprise, le respect des accords concernant des acquis sociaux (comme le 13ème mois) et plusieurs primes. La grève pourrait être effective dès lundi.

"Je pense qu'il y a des difficultés entre les différentes directions et les partenaires sociaux et que le dialogue ne passe plus. À un moment donné, quand les discussions durent entre 6 mois et 8 lois, le personnel fait savoir aux représentants syndicaux qu'il faut passer à la vitesse supérieur" témoigne Cyril Le Gayic de nouveau secrétaire général de la CSIP




Suivre @TahitinuiTV







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard