SOCIÉTÉ

Pokemon Go : 59% des joueurs "chassent" en conduisant, selon une enquête


Lundi 25 Juillet 2016 à 15:17 | Lu 2015 fois

JEU - Pokemon au volant... Le jeu a déjà provoqué des accidents un peu partout dans le monde. Les "dresseurs" n'hésitent pas à chasser les Pokemon, même au volant.


Infographie  minute-auto.fr
Infographie minute-auto.fr
Pokémon Go est le nouveau jeu à la mode. Au point que certains ne décollent plus de leur téléphone. Le principe est de pouvoir chasser des Pokemon dans le monde réel. Plus on parcourt de kilomètres, plus on a de chances de tomber sur un de ces animaux et d'en capturer. C'est pourquoi les joueurs comptent sur les transports pour augmenter leur score.

Arrivé en France il y a peu, il est déjà à l'origine de plusieurs accidents dans le monde. Aux États-Unis, des messages de prévention sont diffusés sur les routes. En métropole, la gendarmerie a diffusé un message d'alerte, rappelant que l'utilisation du téléphone au volant est interdite. 

Selon une enquête réalisée par le site Internet minute-auto.fr, sur 2140 joueurs propriétaires d'une voiture, ils sont 85% à avoir joué à Pokemon Go sans toucher au volant. Reste que plus de la moitié de ces conducteurs (59%) ont avoué avoir joué pendant qu'ils conduisaient...

Pokemon Go : 59% des joueurs "chassent" en conduisant, selon une enquête
Et les cyclistes sont également concernés...  87% d'entre eux (sur 2268 concernés en tout) associent pédales et navigation virtuelle.
Les deux-roues motorisés sont bien moins utilisés par les joueurs interrogés pour leur chasse quotidienne. Seuls 6% en ont conduit tout en jouant et ils sont 17% à l'avoir fait en tant que passager, mais cette part est d'autant plus négligeable qu'elle ne concerne que les propriétaires de ces 2 roues motorisés, soit un total de 389 joueurs à peine.

Autre chiffre inquiétant, 90% des conducteurs-joueurs n'ont pris le volant que pour chasser virtuellement. Et pourtant, parmi ceux
qui ont mêlé jeu et conduite, ils sont trois quarts à avoir conscience de prendre des risques. 

Le jeu Pokemon Go a tout de même des points positifs. Le jeu permet de sortir, de bouger, et de rencontrer des gens. "Normalement les joueurs restent dans leur chambre, etc. Là, ça nous permet de sortir et de redécouvrir un jeu de notre enfance", témoignait il y a peu   un joueur polynésien au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Selon l'enquête réalisée par minute-auto.fr, les   "dresseurs" sont 76% à jouer avec des amis et on compte 35% des interrogés qui ont déjà rencontré de nouveaux fans grâce au phénomène. 

L’enquête a été menée du 11 au 20 juillet 2016 auprès d’un échantillon de 3024 Français âgés de 15 à 35 ans. Les données de l’enquête ont été récoltées par Google Form et par téléphone auprès d’un panel de clients des sites http://minute-auto.fr et http://le-jeune-conducteur.com.
Le jeu n'est disponible que depuis peu  sur les stores français. Mais bien avant la sortie dans l'hexagone, certains joueurs Français ont créé un compte hébergé en Nouvelle-Zélande, Australie ou États-Unis pour pouvoir en profiter.  


Rédaction Web avec communiqué de presse







Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 14:43 La Reine des Neiges truste les rayons

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard