SOCIÉTÉ

Plus d'amiante à Apatea


Jeudi 3 Novembre 2016 à 17:44 | Lu 895 fois

PAPARA - Depuis la découverte d'amiante en août 2013 à l'école Apatea, celle-ci a fermé ses portes. Assurés par une société métropolitaine, les travaux de désamiantage se sont terminés mercredi. Désormais les travaux de démolition vont pouvoir démarrer et à la place, un nouvel établissement voir le jour pour la rentrée 2018.


A Papara les travaux de désamiantage de l'école Apatea , débutés en octobre se sont achevés mercredi. Des travaux que la population attendait depuis trois ans. Assuré par une société métropolitaine, le chantier a duré trois semaines. Soit deux fois moins que le délai prévu. Le coût a également été revu à la baisse: 10 millions, soit sept  de moins que les prévisions.

Mais les 270 élèves accueillis dans les salles de la paroisse Saint-Michel vont devoir continuer de patienter. Ce n'est qu'à la rentrée 2018 qu'ils devraient pouvoir retrouver une école toute neuve. Un appel d'offre a été lancé concernant la destruction du bâtiment désormais désamianté. Elle devrait démarrer avant la fin de l'année. L'amiante récupérée dans le bâtiment a été expédiée en Nouvelle-Zélande.

Le tavana de la commune de Papara, Putai Taae, se réjouit. Non seulement les travaux ont duré moins de temps que prévu, mais de plus ils ont coûté moins cher. Il y a de quoi sauter de joie. Surtout si ceux-ci ont été effectués dans les règles de l'art.  "Des experts sont venus vérifier la bonne marche des travaux et s'ils étaient effectués avec toutes les précautions requises. (...) Ils n'ont rien trouvé à redire."

Bernard Roure est conseiller municipal, en charge de l'environnement de l'hygiène et la sécurité. "Il fallait désamianter le bâtiment avant sa démolition de façon à ce que les travailleurs ne soient pas amiantés et surtout que l'amiante ne se dissipe pas dans les airs". Les travaux de désamiantage sont soumis à un certain nombre de contrôle. "La CPS est passé vérifier si toutes les machines étaient aux normes, les protections adéquates etc..."

Pour le conseiller, "La démolition peut démarrer, il n'y a désormais aucun risque (...). Le budget pour la nouvelle école est là, 95% financé par l'Etat et le reste par la mairie. Théoriquement pour la rentrée 2018, tout devrait être prêt". Des travaux qui prennent moins de temps, pour moins cher que prévu, et une nouvelle école déja financée. C'est Noêl avant l'heure à Papara.

 
Rédaction Web avec Laure Philiber et Brandy Tevero.







Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard