SOCIÉTÉ

Plan d'action du gouvernement pour 2017: conforter le développement économique et social


Vendredi 20 Janvier 2017 à 16:19 | Lu 1241 fois

ECONOMIE - Lors d'une conférence de presse, ce vendredi, Edouard Fritch, président de la Polynésie a présenté les perspectives d'action du gouvernement pour 2017. Parmi les mesures phares, on compte, des allègements de droits et taxes pour lutter contre la vie chère, doubler la production de la pêche hauturière, et la première phase des travaux de la route du Sud entre Punaauia et Taravao.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Concernant l'économie, 2017 verra le lancement du chantier de la ferme aquacole de Hao puisque l’investisseur a programmé le début des travaux après le nouvel an chinois. 2017 sera aussi l'année des allègements des droits et taxes pour lutter contre la vie chère, et de la transition énergétique avec un soutien au photovoltaïque.

Sur le logement, le gouvernement assure de livrer leur logement à près de 800 familles, dont 400 seront des fare OPH, en habitat dispersé, ainsi que l'achèvement de 290 logements collectifs sur Faa'a. Il prévoit aussi de distribuer plus de 1500 aides à l’amélioration de l’habitat et la réhabilitation de plus de 200 logements du parc ancien de l’OPH. L'ambition du gouvernement est d’engager pour 15,6 milliards de travaux nouveaux et d’injecter dans l’économie, en paiement des entreprises du BTP, 9 milliards de F CFP. Le logement privé n'est pas oublié, puisque un allègement des procédures d’instruction des permis de construire est prévu dans le but de faciliter la mise en œuvre de chantiers privés.

L'économie numérique n'est pas oublié. Courant premier semestre l’appel d’offres du projet de câble de sécurisation de Honotua, (projet Samoa, Niue, Cook, Tahiti) sera lancé et la signature du contrat pour la construction du câble domestique devrait être effective. Enfin, le déploiement de la 4G sur le grand Papeete, Moorea et Bora, devrait débuter.

Concernant le secteur primaire, des dispositifs règlementaires seront mis en place pour permettre le désenclavement des vallées, réaliser des servitudes de développement, des pistes de pénétration afin de permettre le développement de projets économiques tels que la sylviculture, la filière bois, et la valorisation du foncier pour de nouveaux projets agricoles.

Sur les ressources marines, le gouvernement espère sur cinq ans, doubler la production de la pêche hauturière, faisant passer celle-ci, de 6 000 à 12 000 tonnes de poisson. Pour atteindre cet objectif, il faudra renouveler la flottille et explorer de nouvelles opportunités comme la pêche surgelée et la pêche à l'espadon dans le Sud. Pour atteindre ces objectifs, la défiscalisation locale soutiendra le secteur, avec un taux de crédit d’impôt pouvant atteindre 70%, afin d’inciter à la construction de nouvelles unités de pêche et soutenir l’activité des chantiers navals locaux.

Sur le développement touristique, des aménagements pour le tourisme de croisière à Fakarava ainsi que l'aménagement de Vaitupa ou de chemins de randonnée pédestre sont à l'étude. Les pensions de famille ne sont pas oubliées avec la mise en place d’une plateforme web. L'écologie étant à la mode, le gouvernement compte dynamiser le tourisme vert, bleu et durable avec l’adoption de la charte pour le tourisme durable et la mise en place de sentiers marins à Tahiti, Bora-Bora ou Rangiroa.

Les aménagements structurants disposeront d'un budget de plus de 20 milliards pour ses investissements qui permettra notamment de réaliser la deuxième tranche de l’aménagement du front de mer de Papeete, la modernisation de l’éclairage de la RDO, un programme de bétonnage de routes aux Marquises et aux Tuamotu. Autre projet qui ravira les automobilistes, la première phase de la route du Sud entre Punaauia et Taravao. C’est un chantier qui s’étalera sur une dizaine d’années. Le premier tronçon à réaliser se fera sur le contournement de Papara.

L'amélioration du cadre scolaire passera par le démarrage des travaux de rénovation des internats de Hao, Rangiroa et Rurutu, et des travaux de construction des internats de la cité scolaire de Faa'a, du collège d'Atuona et de l'extension de l'internat du lycée de Mahina. Les capacités d’hébergement des étudiants sur Tahiti se verront augmenter de 151 chambres par la réhabilitation de l'immeuble Van Bastolaer à Papeete et l’extension des logements étudiants d’Outumaoro.

En matière de culture, le pôle Médiathèque du centre culturel de la Polynésie fera l'objet d'un concours d’architecture dont le projet lauréat sera connu fin avril 2017. Cet équipement culturel sera achevé en 2019.

Enfin, concernant l'environnement, le classement de la zone économique exclusive de la Polynésie française en aire marine gérée sera présenté en conseil des ministres en février 2017 avant de recueillir l’avis de l’Assemblée de la Polynésie française. Autre mesure forte, un texte interdisant l’utilisation de sacs fins en matières plastiques à usage unique, non compostables, destinés à l’emballage de marchandises, sera présenté à l’assemblée de Polynésie française en fin d’année 2017. De plus, une étude de réhabilitation de la décharge de Faa’a sera menée en 2017.
 
Rédaction Web avec communiqué


L'intégralité de la conférence de presse d'Edouard Fritch





SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017