FAITS DIVERS

Pitanui Teriitehau 30 ans, mort pour Faa'a


Samedi 18 Février 2017 à 13:56 | Lu 33330 fois

CARNET NOIR - Vendredi, Faa'a a perdu un de ses agents, mais surtout un de ses enfants. Pita Teriitehau est décédé suite aux inondations qui ont submergé les servitudes de la commune. En voulant dégager des détritus qui obstruaient un caniveau, il a disparu aspiré par la force des eaux.


Pitanui Teriitehau 30 ans, mort pour Faa'a
Pita Teriitehau était le fils de Ben Teriitehau, aujourd'hui décédé, bien connu à Faa'a comme étant à l'origine de la construction de la mairie de Faa'a. il en était le concepteur.

"Une terrible épreuve" déclare visiblement touché Robert Maker, adjoint au maire de Faa'a, qui a bien connu Pita. "C'est un garçon que j'ai vu grandir, je le voyais avec son père, et lorsque son père est décédé, nous l'avons recruté à la mairie, il devait avoir 20 ans."

Pita a occupé la fonction de policier municipal, puis il a été affecté à la caserne des pompiers où il a exercé son métier, jusqu'à ce jour funeste du vendredi 17 février 2017, où il est décédé dans l'exercice de ses fonctions.

Très apprécié de tous, décrit comme très serviable et souriant, le jeune homme d'une trentaine d'années a disparu en voulant préserver les quartiers de Faa'a des inondations qui faisaient rage. Fidèle au portrait qu'ont fait de lui ceux qui l'ont côtoyé.

C'est en voulant dégager des branches d'arbres qui obstruaient un caniveau, empêchant le bon écoulement des eaux, que Pita a trouvé la mort. Il a été aspiré par la force des eaux alors qu'il descendait dans un regard de caniveau pour tenter de dégager le bouchon. Son corps a été retrouvé dans un canal d'évacuation situé près de l'aéroport, plusieurs centaines de mètres plus loin.

"Ce qui est triste, c'est que c'est l'incivisme des gens qui est la cause de ce drame" ... et de rappeler que certaines personnes considèrent les rivières comme des endroits où ils peuvent jeter leurs détritus : ils causent des bouchons empêchant la rivière de s'écouler normalement. Ce qui en cas de fortes pluies, comme c'était le cas vendredi, cause son débordement et des inondations.

Clayton Ellis, chef de corps des pompiers de Faa'a, a côtoyé le jeune homme quotidiennement. "Il était affecté à la Direction de la Sécurité de la commune, et comme celle-ci siège à la caserne, on se voyait tous les jours."  Gentil, très sociable, dynamique, tels sont ses mots pour qualifier Pita. "On l'appréciait beaucoup." Pour ce combattant du feu, "C'est une grosse perte, il faisait partie de notre quotidien. Nous sommes sous le choc. Très très tristes" .

Très triste, c'est le sentiment de toute la Polynésie quand elle a appris cette nouvelle. Pitanui est décédé en voulant préserver sa commune de la fureur des flots et ce faisant il a trouvé la mort. Mort pour Faa'a et ses habitants.
 
Rédaction Web avec Mata Ihorai, Tamara Sentis, Manava Tepa et Tauhiti Taunuia Mu San

Les condoléances de la mairie de Faa'a







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017