POLITIQUE

Philippe Poutou, candidat Nouveau Parti Anticapitaliste


Lundi 3 Avril 2017 à 15:52 | Lu 177 fois

PORTRAIT - Philippe Poutou est le candidat officiel du Nouveau Parti Anticapitaliste. Il s'était présenté à l'élection présidentielle de 2012 et avait obtenu 1,15% des voix.


AFP
AFP
Agé de 49 ans, Philippe Poutou est mécanicien chez Ford. Il n’a aucun mandat électif.

Son parcours politique: 
Philippe Poutou milite pendant plusieurs années au sein de Lutte ouvrière, dont il est exclu en 1996. Il intègre la Ligue communiste révolutionnaire en 2000, formation qui devient le Nouveau parti anticaptialiste (NPA) en 2000. Il en devient rapidement l’une des figures, au point d’être désigné candidat à la présidentielle en 2012.

Son patrimoine:  
Le candidat-ouvrier du NPA possède un capital de près de 23.000 euros (2 760 000 Fcfp), réparti sur quatre comptes bancaires, et une voiture estimée à environ 9.000 euros (1 080 000 Fcfp).

Son programme pour l'Outremer et la Polynésie:   
Pour le candidat Poutou, le Nouveau Parti Anticapitaliste, "défends évidemment le droit à l’autodétermination des populations colonisées et soutient la revendication d’indépendance de ces territoires. Nous exigeons le retrait de toutes les troupes et installations militaires françaises".

Pèle mêle, le candidat défend l'autodétermination des "colonies françaises" y incluant la Corse. Pour lui, "l’intérêt pour l’État français de maintenir ces colonies" réside dans le fait que " Plus de 6 000 militaires sont disposées dans 5 zones stratégiques : Mayotte, Réunion, Kanaky, Polynésie et Antilles. La France a un territoire de souveraineté maritime de 11 millions de km2, en faisant le deuxième espace maritime derrière celui des USA".

Selon le NPA, "Les richesses, les terres, les mines, les conseils d’administration des grandes entreprises présentes (notamment dans le tourisme et le bâtiment) sont essentiellement des possessions des descendants des colons".

Concernant la Polynésie, pas de programme particulier
 
Son soutien local: 
Jusqu'à présent, Philippe Poutou ne bénéficie d'aucun soutien local.  
 
Son programme:  
- Suppression de la fonction présidentielle. "On veut transformer profondément la société. On remet en cause le pouvoir de la bourgeoisie, le pouvoir des possédants, des plus riches, des grosses fortunes. Ça passe par un pouvoir entre les mains de millions de gens, entre les mains de notre camps social, donc si on gagne l’élection présidentielle, derrière il y aura des transformations institutionnelles profondes ; on balaye les institutions classiques actuelles, et tout ce qui est mis au service du camp des possédants".

- Philippe Poutou défend un départ à la retraite à 60 ans, à taux plein, et même avant, jusqu’à 55 ans, pour les métiers pénibles.

- Le candidat  propose de laisser les populations choisir leur région de rattachement, mais aussi de restaurer la  "clause de compétence générale", afin de permettre aux "populations locales de définir les axes de leurs politiques sans que l’Etat ne restreigne autoritairement leur champ de compétence".

- Philippe Poutou préconise aussi d’interdire purement et simplement les licenciements.

-  Le candidat du NPA veut sortir du nucléaire. Il propose de réemployer les salariés du secteur dans les énergies renouvelables.
 
Son site de campagne: https://poutou2017.org/






SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB