SOCIÉTÉ

Perdus à Vaipahi : "on aurait dû revenir sur le chemin balisé"


Mardi 5 Juillet 2016 à 16:30 | Lu 11797 fois

TÉMOIGNAGE - Dimanche en fin de journée, deux jeunes hommes arrivés il y a peu au fenua, sont partis en randonnée. Mais ils se sont perdus. Les secours ont été mobilisés pour des recherches. Lundi matin finalement, les deux hommes ont été retrouvés et hélitreuillés. L'un d'entre eux, Francisque, raconte :


Francisque Pays Crédit : Tahiti Nui Télévision
Francisque Pays Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ils se sont perdus dans les hauteurs de Vaipahi.  Francisque et son ami sont au fenua depuis peu, et participent à la Saga comme moniteurs de voile. Mais ce n'est pas du tout dans ce cadre qu'ils se sont retrouvés perdus dans la montagne. 
Sur leur temps libre, les deux jeunes hommes de 19 ans ont décidé de partir en randonnée dimanche, sur les hauteurs de Vaipahi à Papeari. "On a dû partir en groupe vers midi, et on s'est séparés vers 13 heures. Ensuite on a mangé sur un chemin qui était encore en très bon état et c'est plus tard dans l'après-midi, en début de soirée, qu'on a vraiment commencé à se perdre", se souvient Francisque Pays. 

Mais comment ont-ils pu se perdre ? "Quand on était sur le chemin encore bien balisé, on était en haut de la montagne, et à un moment on l'a vu qui descendait. Là on s'est demandé si on allait revenir en arrière ou pas. On a entendu la rivière, et pensant que c'était la rivière des jardins de Vaipahi, on a commencé à la suivre. Mais elle nous a emmenés plus loin dans les montagnes", raconte le jeune homme qui reconnaît une erreur de leur part. "On aurait dû revenir sur le chemin balisé tant qu'on pouvait, même la nuit ça aurait été plus simple". 

Les deux garçons ont réussi à prévenir les secours, mais ont dû passer la nuit en forêt le temps qu'on les retrouve. "On s'est dit que pour la nuit, il fallait mieux être en hauteur au cas où il y ait des inondations. Et en montant on a eu un petit endroit où il y a avait du réseau. Du coup on a contacté les pompiers puis la gendarmerie", raconte Francisque.
Les deux compères n'avaient pas de quoi se nourrir : "la nuit on avait plus de vivres. Mais on avait assez bien bu avant, du coup on n'a pas été trop déshydratés". Pour se réchauffer, ils ont fait un feu. Et en attendant les secours, les deux hommes ont fait des rondes. "On n’arrivait pas à dormir et il fallait qu'on alimente le feu. Du coup on est restés éveillés. On a fait des rondes. Et une fois qu'ils nous ont trouvés, on était un peu plus calmes donc on a pu se reposer un peu."

Francisque reconnaît que son ami et lui ont eu beaucoup de chance. Ils vont bien et n'ont pas été blessés. 


​Rédaction Web avec Thomas Chabrol

Francisque Pays








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard