MONDE

Pêche et agriculture: les deux mamelles des Etats Fédérés de Micronésie


Mardi 6 Septembre 2016 à 09:35 | Lu 626 fois

PACIFIQUE - Le Forum des Îles du Pacifique ouvrira officiellement demain à Pohnpei, en présence d’Edouard Fritch. L'occasion de découvrir ces Etats Fédérés de Micronésie, des îles lointaines qui ont pourtant beaucoup en commun avec nous.


Google Earth
Google Earth
Plus de six cent îles disséminées au Nord de la Papouasie. Seules 60 sont habitées : les quatre Etats fédérés ne comptent que 120 000 Micronésiens, la plupart sur les îles de Chuuk et Pohnpei. Chaque île a son dialecte, et l’anglais, langue officielle, est souvent mal maîtrisé.

Beaucoup de Micronésiens vivent de la pêche, qui représente 41% des revenus du pays. Yosiwo P. George Vice-président des Etats Fédérés de Micronésie confirme. "La pêche est notre principale ressource ici. Nous avons aussi des produits agricoles. Et il y quelque chose qu’on veut développer en Micronésie, c’est le tourisme"
 
Le mode de vie des Micronésiens rappelle celui du district de Tahiti, avec une vie rurale, peu d’emploi salarié, un peu de pêche et d’agriculture pour vivre. Le secteur privé est presque inexistant, et le gouvernement est le principal employeur. Le salaire minimum est inférieur à 20 000 Fcfp (167 €). Quand ils le peuvent, les jeunes préfèrent partir. Comme le témoigne un chauffeur de bus. "A Pohnpei, on trouve de quoi se nourrir mais... il n’y a pas d’argent. C’est pour ça que les jeunes partent."

Témoignage renforcé par cette Micronésienne installée aux Etats-Unis, revenue en vacances sur son île. "La plupart des jeunes partent aux Etats-Unis pour leur éducation, pour une meilleure université, et aussi pour le travail, parce qu’on n’en trouve pas beaucoup ici".  La Micronésie est pays associé avec les Etats-Unis, qui permet aux étudiants de s’installer sur le sol américain. Et les USA maintiennent les finances locales à flots. Malgré tout, le Pays est l’un des plus pauvres au monde. Pohnpei compte sur le forum pour sortir de ce marasme économique, et pour protéger sa zone de pêche pillée par les navires asiatiques.
 
 
Rédaction Web avec nos envoyés spéciaux à Pohnpei, Tauhiti Tauniua et Mike Leyral







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard