FAITS DIVERS

Panne électrique à la clinique Paofai dans la nuit de jeudi à vendredi


Vendredi 18 Mars 2016 à 13:14 | Lu 408 fois

SANTE - De la fumée au dessus de la clinique Paofai dans la nuit de jeudi à vendredi : un témoin indique que les pompiers en ont vu, hier soir, lorsqu'ils sont arrivés après une première coupure de courant vers 22 heures.


Panne électrique à Paofai
Panne électrique à Paofai
"Ce matin, j'étais avec ma femme qui a accouché, et à 22 heures, les pompiers sont venus sur l'hôpital, et apparemment, ils ont vu de la fumée au dessus de la clinique. "

Interrogée, Geneviève Cazes, la directrice de l'établissement , fournit ces explications : "ce matin à 1 heure le transformateur électrique est tombé en panne, et la clinique a été tout de suite secourue par le groupe électrogène qui est en place dans la clinique. Pour plus de sécurité, il a été demandé à EDT, pour sécuriser ce groupe, d'en mettre un deuxième beaucoup plus gros pour que toute la clinique puisse fonctionner normalement en attendant la réparation du transformateur ce matin (...) Il est de capacité normale et il n'est pas neuf".

Elle précise: "On est en train de faire un  état des lieux de tout le circuit électrique et du groupe électrogène. Je travaille avec la commission de sécurité de la ville, et la clinique a un avis favorable d'exploitation suite aux visites de la commission de sécurité (...) On a fait venir deux grosses entreprises concernant tous les problèmes électriques, et EDT. A l'heure qu'il est le diagnostic est en cours mais on sait à peu près d'où vient la panne. Là, on va faire des tests pour remettre le circuit en fonctionnement normal."

Quatre personnes auraient été évacuées par mesure de sécurité... Mais le terme "évacuation" est contesté par la direction : "il n'y a pas eu d'évacuation... par mesure de sécurité, on a transféré quatre patients opérés la veille, sur Cardella et l'hôpital. Mais il n'y a pas eu d'évacuation : tous les malades sont restés dans la clinique" poursuit la directrice.
Mais un témoin qui accompagnait sa femme, en plein accouchement, relate: "Je crois que vers 23 heures, il y a eu la coupure de courant... jusque vers 3 heures où on nous a évacué à l'hôpital de Prince Hinoi" (du Taaone - ndlr)."
"Ceux qui ont eu des accouchements avec césarienne, ils étaient trois, ont été évacués. J'ai entendu dire qu'il y en avait d'autres".

Les interventions au bloc ont été suspendues. Elles reprendront une fois le dispositif sécurisé et testé.
Le laboratoire et la radiologie sont également impactés par ces dysfonctionnements.
Rédaction web









Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard