SOCIÉTÉ

Paiement par carte sans contact et en 3 fois c'est pour bientôt


Lundi 4 Juillet 2016 à 15:40 | Lu 8908 fois

ÉCONOMIE - La Banque de Tahiti lance la location de nouveaux terminaux de paiement électroniques (TPE). Ils fonctionnent avec Internet ou GPRS, et permettent entre autres le paiement en 3 fois et le paiement sans contact.


La carte bancaire est devenue le premier moyen de paiement en Polynésie française. La Banque de Tahiti souhaite donc aller de l'avant et faire évoluer son utilisation. "Le domaine des paiements pas carte est en pleine évolution et il était important pour la Banque de Tahiti de pouvoir s'affranchir d'un monopole, et de retrouver sa liberté. C’est ainsi que nous nous sommes associés à un des leaders en France qui est Natixis Payment Solutions qui est en plus une filiale de la BPCE", explique Patrice Tepellian, directeur général de la Banque de Tahiti.

Comme toutes les banques locales, la banque au tiare est associée à l'Océanienne des services bancaires (OSB) qui est la seule structure au fenua à proposer des terminaux de paiement électronique. Avec ses nouveaux TPE, la banque souhaite proposer des solutions innovantes autant pour les commerçants que pour les clients.  
 
Concrètement, les commerçants ont désormais le choix entre trois types de terminaux de paiement électroniques (TPE). Tous fonctionnent avec Internet ou GPRS, ce qui permet de payer en 3 fois sans frais avec la carte bancaire, mais aussi le paiement sans contact, et le paiement pour la location de biens et services dans l'optique pour les prestataires, d'opérer des réservations sans encaisser.
 
À l'heure actuelle, il y a 700 clients à la Banque de Tahiti qui sont commerçants et qui proposent des paiements avec TPE. Avec ces nouvelles fonctionnalités, la Banque de Tahiti espère intéresser ses propres clients aux nouveaux TPE. "Ce qui nous importe dans cette évolution, c'est de retrouver une indépendance stratégique dans le domaine de la monétique, nous allons pouvoir offrir la technologie GPRS, WiFi et filaire pour ceux qui le souhaiteront. Mais nous allons de suite embarquer de nouvelles fonctionnalités qui n'existent pas en Polynésie", lance le directeur de la Banque de Tahiti.
 
À l'heure actuelle, l'OSB compte 3000 TPE. Combien vont se tourner vers ces TPE innovants ? Les autres banques vont-elles surfer sur la vague ? Quoi qu'il en soit, c'est un bon début pour aboutir aux paiements via smartphones, comme on le constate dans certains pays.

Rédaction Web (Interview Thomas Chabrol)
 







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard