SOCIÉTÉ

Paea et l'Etat : un partenariat qui fonctionne


Jeudi 8 Septembre 2016 à 15:17 | Lu 1179 fois

PAEA - Ce jeudi, ,le Haut commissaire René Bidal s'est rendu dans la commune de Paea pour visiter les infrastructures communales. Après avoir visité le Motu Maraa et assisté à l'inauguration du Stade Vaipuarii , il s'est rendu au Centre d’Incendie et de Secours et Brigade de Police municipale.


Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit Photo : Tahiti Nui Télévision
La visite du Haut commissaire René Bidal a lieu dans le cadre des gros projets que Paea veut mettre en place. La commune souhaite que l'Etat participe à l'amélioration de ses infrastructures. Parmi celles-ci, le Centre d’Incendie et de Secours de Paea (CIV).

Le lieutenant Domingo Roboam, chef du CIV fait le point sur leurs besoins. "Nous avons beaucoup de projets en cours. Il nous faut des moyens complémentaires, comme une ambulance 4x4, un petit camion incendie qui nous permettrait d'accéder à des petites servitudes, et du petit matériel de désincarcération".

A l'heure actuelle, le CIV possède une ambulance VSAV (Ndlr : véhicule secours assistance aux victimes), un camion citerne, un bateau de secours en mer et un jet-ski et deux véhicules 4x4. Les problèmes auxquels doivent faire face le CIV de Paea sont identiques aux autres communes de Tahiti. "On est souvent sollicité pour des secours en mer, paddle, pirogues (...) et des malaises à domicile".

Les secours à la personne sont les missions les plus courantes sur lesquelles interviennent les hommes en bleu. Pour le lieutenant Domingo Roboam, les subventions de l'Etat seraient les bienvenues. "Sans subventions, je pense que la commune aurait quelques difficultés à financer cela. Cela prendrait du temps".

Jacquie Graffe, maire de Paea, confirme que des moyens complémentaires seraient utiles au CIV. "Pour les sapeurs pompiers, il nous faudrait un complément d'effectif, du matériel conséquent. J'ai l'intention d'acheter une ambulance 4x4 pour l'utiliser en cas de besoin lors d'inondations, que ce soit à Paea ou en dehors, et je tiens à mettre en place une brigade qui va s'occuper des sauvetages en mer".

Concernant les interventions sur la délinquance et la sécurité routière, le premier magistrat de la commune précise. "J'ai discuté ce matin avec le Haut-commissaire. Paea est la commune la plus tranquille de Tahiti. Il y a très peu d'agressions, très peu d'accidents. Ceux qui sont mis en cause dans des accidents, n'habitent pas pour la plupart dans la commune. Ils viennent de Papara". Un pavé dans la mare du voisin.

Poursuivant, "La sécurité dans la commune est assuré par nous, à travers la brigade municipale et les sapeurs pompiers. J'ai fait en sorte que les deux services travaillent ensemble et soient complémentaires. En cas de besoin nous faisons appel à la brigade de gendarmerie de Paea."

Pour  le Haut commissaire René Bidal "L'Etat est très présent sur la commune. Paea est une commune démographiquement importante de la Polynésie avec plus de 12 000 habitants, avec une densité de jeunes très importante. Avec le centre sportif et le Stade Vaipuarii que nous venons d'inaugurer, Il faut lutter contre l'oisiveté des jeunes qui est la première des raisons qui expliquent bien des dérives. Délinquance et boissons.(...)".

Selon le Haut commissaire,  l'Etat est  intervenu sur tous les équipements qui permettent d'occuper la jeunesse et structurer les associations qui ont un rôle très important auprès des jeunes. Quant au montant de la subvention allouée par l'Etat au Centre d’Incendie et de Secours, René Bidal précise. "Le centre a été financé entièrement par le Fond Intercommunal de Péréquation. La règle en général c'est 80% et on laisse une part d'autofinancement à la collectivité".
 
Rédaction Web avec Sophie Guébel






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard