SOCIÉTÉ

Oscar Temaru demande à Emmanuel Macron le transfert de l’aéroport de Faa’a à la commune


Mardi 14 Novembre 2017 à 11:43 | Lu 5393 fois

FAA'A - Vendredi dernier, Oscar Temaru a invité les membres de son conseil municipal et quelques élus de l’Assemblée à la rédaction d’une lettre ouverte à Emmanuel Macron. Celle-ci porte sur les nuisances que supporteraient les habitants du littoral à cause de l’implantation de l’aéroport de Faa’a, et demande le transfert de propriété et d'exploitation de celui-ci au profit de la commune de Faa'a, allant jusqu'à menacer à demi-mot Emmanuel Macron d'une "explosion sociale", si cela ne se faisait pas.


Oscar Temaru demande à Emmanuel Macron le transfert de l’aéroport de Faa’a à la commune
Après un long plaidoyer dans lequel Oscar Temaru rappelle son combat pour l'indépendance, et notamment la phrase d'Emmanuel Macron: "La colonisation est un crime contre l'humanité.", phrase à travers laquelle, le leader indépendantiste voyait là, "le signe du renouveau et, (…) que le dialogue longtemps resté au point mort pouvait reprendre", Oscar Temaru en vient à l'essentiel de sa missive.

A savoir, le transfert de propriété et d'exploitation de l'aéroport de Tahiti Faa'a au profit de la commune de Faa'a.

Arguant que "L'on nous oppose souvent l'injonction de trouver pour la commune de Faa'a, un projet de société fiable à long terme", pour le leader indépendantiste, "Le temps est venu de joindre l'acte à la parole."

Et de demander, "le transfert de propriété et d'exploitation de l'aéroport de Tahiti Faa'a à la commune de Faa'a, ceci pour plusieurs raisons."

Et d'argumenter: "Mon gouvernement a, à plusieurs reprises, eu l'honneur de gérer avec dignité et professionnalisme ce grand outil de développement économique. Faa'a porte avec Moruroa et Fangataufa, les stigmates les plus visibles de la colonisation puisqu'elle a été la base arrière des essais nucléaires."

De plus, "L'enclavement sur plus de trois kilomètres de l'accès au lagon, les inondations régulières de la zone, ont profondément bouleversé le mode de vie de ses habitants et l'équilibre environnemental."

Pour Oscar Temaru, ce transfert, "ne serait que justice au regard de toutes les nuisances subies par sa population depuis plus de 50 ans (…) Le droit des habitants de la commune de Faa'a de percevoir des compensations relatives aux nuisances quotidiennes, a été tout bonnement ignoré."

Et de s'interroger, au sujet d'ADT Aéroports, "Cette filiale est-elle réellement au service de notre population? A-t-elle l'intention d'investir dans le développement de notre pays ?."

Pour le maire de la commune, "Si cela avait été le cas, l'étude de faisabilité d'un aérodrome international aux Marquises, proche du continent américain et carrefour de routes aériennes aurait déjà été lancée. Pour l'heure, il n'en est rien ce qui suppose que de telles entreprises sont là que pour leurs propres bénéfices."

Dernier point et non des moindres, Oscar Temaru "menace" Emmanuel Macron, qu'une "explosion sociale n'est pas à exclure, expliquant qu'il est à redouter que "les habitants de la commune  de Faa'a ne se lèvent pour exiger de manière moins diplomatique que cette lettre ouverte, le transfert de propriété et d'exploitation de l'aéroport international de Tahiti."
 
Rédaction web avec communiqué

L'intégralité du courrier envoyé à Emmanuel Macron







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017