SOCIÉTÉ

Oncologie : la Nouvelle-Calédonie veut envoyer ses malades en Polynésie


Jeudi 21 Janvier 2016 à 10:53 | Lu 1004 fois

SANTE - En attendant que le Médi-pôle de Nouméa soit opérationnel, la Nouvelle-Calédonie compte envoyer ses malades au Centre hospitalier de Polynésie. 300 à 400 patients calédoniens pourraient être traités au fenua.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ce jeudi, le ministre de la Santé Patrick Howell et la ministre du Travail Tea Frogier, ont rencontré une délégation de Nouvelle-Calédonie. Valentine Eurisouké, membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, en charge de la Santé, était présente. La délégation souhaite visiter le Centre hospitalier de Polynésie française. La Nouvelle-Calédonie prévoit en effet d'envoyer ses malades atteints de cancer au fenua. "Nous sommes intéressés par la radiothérapie qui se fait ici chez vous. Jusqu'à présent, nous envoyions nos patients calédoniens en Australie. En attendant l'ouverture de notre médi-pôle qui sera basé à Koutio à Nouméa, nous prévoyons d'envoyer nos patients en Polynésie française", explique Valentine Eurisouké au micro de Tahiti Nui Télévision. 

La Nouvelle-Calédonie juge le Centre hospitalier de Polynésie à la pointe de la technologie. Faire venir des patients de Nouvelle-Calédonie dans un autre territoire français sera également plus simple pour le Caillou. "La Polynésie qui est un territoire français est équipée de matériel en radiothérapie. Il est dans l'intérêt de la Nouvelle-Calédonie d'avoir cet échange avec la Polynésie", a déclaré  Valentine Eurisouké. 

300 à 400 patients calédoniens pourraient venir se faire soigner au fenua. Durant sa visite, la délégation de Nouvelle-Calédonie souhaite également mettre en place "les premières modalités pour que les patients de Nouvelle-Calédonie puissent rapidement être évacués vers la Polynésie française". Selon Valentine Eurisouké, "le comité d'organisation sociale et sanitaire de la Nouvelle-Calédonie ainsi que le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie ont déjà donné un avis favorable" à cet échange. 

Une fois que le Médi-pôle de Nouméa sera opérationnel, les échanges entre la Polynésie et le Caillou ne devraient pas cessés pour autant. "Le Médi-pôle sera opérationnel en début 2017. A ce moment-là les patients calédoniens pourront être traités sur place à Nouméa, mais ça ne nous empêchera pas de continuer les relations médicales avec la Polynésie française sur d'autres prestations médicales". 


Rédaction Web (Interview : Esther Parau-Cordette)


Valentine Eurisouké, membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, en charge de la Santé








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 9 Décembre 2016 - 19:01 Le black tropical s'expose au Mayfly Market

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard