FAITS DIVERS

Nuisances sonores à répétition


Mardi 2 Février 2016 à 17:19 | Lu 883 fois

ARUE - Les forces de l'ordre ont dû intervenir à deux reprises vendredi pour faire cesser les nuisances sonores provenant d'une même voiture "boom-boom". La gendarmerie rappelle les peines encourues par les "auteurs d'agressions sonores réitérées en vue de troubler la tranquillité d'autrui"...


Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision.
Photo d'illustration. Crédit : Tahiti Nui Télévision.

Samedi dernier à Arue, la police municipale est intervenue vers 22 heures pour faire cesser des nuisances sonores provenant d'une "voiture boom-boom". Le propriétaire du véhicule a reçu une contravention. 

Une demi-heure plus tard, les forces de l'ordre ont dû intervenir une nouvelle fois pour des nuisances, à un autre endroit, près de l'école de Erima. Il s'agissait du même véhicule... Les policiers ont demandé l'intervention de la gendarmerie. 

Les gendarmes ont établi une procédure judiciaire et ont procédé au démontage et à la saisie aux fins de destruction du matériel sono installé dans la voiture. 
​Le mise en cause, un homme de 26 ans, a reçu une convocation en justice. Il devra ainsi répondre de ses agissements devant le tribunal correctionnel le 4 mars 2016.

La gendarmerie rappelle que "suivant l'article 22-16 du code pénal, les auteurs d'agressions sonores réitérées en vue de troubler la tranquillité d'autrui encourent jusqu'à 1 an d'emprisonnement et 1 789 976 Fcfp d'amende".

 
 
(Avec communiqué de presse)








Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:49 12 ans de prison pour le père incestueux

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard