SOCIÉTÉ

Nouvelles conditions d’ouverture des lagons pour l'exploitation perlicole


Mercredi 13 Janvier 2016 à 15:31 | Lu 349 fois

CONSEIL DES MINISTRES - Ce mercredi, le conseil des ministres a acté le fait que certaines îles puissent investir dans la perliculture. Le porte-parole du gouvernement, Jean-Christophe Bouissou explique que des conditions devront être respectées.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
En 2013, l’ensemble de la filière et les pouvoirs publics avaient reconnu le besoin de mettre en place un statu quo sur la production de produits perliers par le biais de la suspension provisoire, d’une durée de deux ans, des attributions de superficies supplémentaires d’élevage et greffe d’huîtres perlières et des stations de collectage. Ainsi le Pays a instauré un moratoire en juin 2013 pour une durée de 2 ans, prorogé jusqu’à fin septembre 2015, sauf pour le collectage ré-ouvert pour certains lagons durant cette période de prorogation.
 
Durant cette même période, un recensement des demandes des producteurs a permis de comptabiliser une demande totale de 2280 hectares d’élevage et de greffe et de 3492 stations de collectage de naissains supplémentaires. Aussi, afin de répondre aux besoins exprimés par les professionnels, tout en veillant à une gestion maîtrisée de l’espace maritime dédié à l’exploitation perlicole, les principales mesures nouvelles retenues par le Conseil des ministres consistent à :
 
- fixer une nouvelle liste d’îles ouvertes à l’exploitation perlicole ;
- fixer un plafond de nombre de stations de collectage et/ou de superficies d’exploitation d’élevage pour chacune de ces îles ;
- fixer une limite de 100 hectares par bénéficiaire.
 

Jean-Christophe Bouissou


Les autres sujets abordés en conseil des ministres :

- Stratégie de développement touristique de la Polynésie française
- Nouvelles conditions d’ouverture des lagons à des fins d’exploitation  perlicole
- Prise en charge du fret de produits fabriqués ou transformés dans les îles autres que Tahiti 
- Projet de loi du Pays portant harmonisation de divers textes applicables en matière de protection sociale  
- Occupations temporaires du domaine public maritime octroyées à deux hôtels de Bora Bora
- Construction de logements sociaux par l’opérateur privé Puna Ora
- Espace « information jeunesse » et organisation de l’activité «Artistreet»
- Quota de places pour le concours à l’école d’infirmières

Le communiqué en intégralité : 

compte_rendu_du_conseil_des__ministres___mercredi_13_janvier_2016__1_.docx Compte rendu du Conseil des Ministres - Mercredi 13 janvier 2016 (1).docx  (247.54 Ko)








Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard