SOCIÉTÉ

Nicole Sanquer : faire du "sport" un outil de santé publique


Vendredi 4 Mars 2016 à 15:29 | Lu 993 fois

SPORT - La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, a rencontré jeudi après-midi, les fédérations sportives de Polynésie française, au cours d’une réunion qui se tenait dans les locaux de l’IJSPF.


Dans son discours, la ministre est d’abord revenue sur les événements marquants du sport polynésien en 2015, année au cours de laquelle nos athlètes ont pu s’illustrer, en Polynésie comme à l’étranger. Elle a félicité les fédérations sportives pour le travail accompli, qui permet d’envisager avec enthousiasme les projets de cette année 2016.
 
Nicole Sanquer-Fareata a ensuite exposé les objectifs essentiels de sa politique sportive, à savoir soutenir le mouvement sportif grâce à une meilleure concertation, un meilleur accompagnement technique, administratif et financier, mais aussi structurer le sport de haut niveau, celui-ci permettant le rayonnement du Pays à l’extérieur, et enfin développer la pratique physique et sportive pour tous.La ministre a aussi insisté l’importance du sport dans la politique gouvernementale. Elle a rappelé que le sport était un formidable outil de socialisation, véhiculant des valeurs de justice, de mérite, d’équité et de partage, et qu’il constituait un vecteur essentiel du vouloir vivre ensemble et du développement de la tolérance.
 
Nicole Sanquer-Fareata a annoncé certaines mesures telles que la simplification des demandes de subventions pour les associations sportives, ou encore la modification prochaine de certains points de règlementation sur les finances, qui alourdissent les procédures administratives, afin de pouvoir continuer à soutenir efficacement les nombreux acteurs de ce secteur. La ministre a également rappelé l’élaboration d’un calendrier 2016 des grandes manifestations sportives, lesquelles en plus d’être une vitrine pour notre Pays, sont des moments privilégiés d’expression de l’unité et des valeurs polynésiennes.
 
Enfin, la ministre a tenu à rappeler qu’elle souhaitait faire du sport un outil de santé publique, et que la réduction des inégalités d’accès à la pratique sportive constituait une priorité pour cette nouvelle année. Elle a appelé l’ensemble des acteurs du secteur à travailler, en concertation avec le ministère, afin de réaliser les différents objectifs évoqués.
 
Communiqué de la Présidence De la Polynésie française







Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 17:32 L'hôpital du Taaone aura bientôt une chapelle

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard