SOCIÉTÉ

Nautisme : un manque de diplômés en navigation à la voile


Jeudi 26 Mars 2015 à 10:54 | Lu 542 fois

Nautique. A l'occasion du salon Nautica Porinetia et du forum de la mer, Tahiti Nui Télévision a enquêté sur l'activité de charter nautique. Les sociétés manquent de capitaines diplômés en navigation à la voile.


A l'occasion du salon Nautica Porinetia et du forum de la mer, Tahiti Nui Télévision a enquêté sur l'activité de charter nautique. Les sociétés manquent de capitaines diplômés en navigation à la voile. 

Une seule formation a eu lieu à Raiatea l'an dernier. "Depuis que j'ai le module voile, je me présente juste par téléphone et j'ai un poste", raconte Rainui, skipper qui a bénéficié de la formation. 
Jusqu'à l'année dernière, pour valider le module voile du BC200 (Brevet de capitaine, NDLR), il fallait se rendre en métropole, un frein pour de nombreux candidats. 
En 2014, l'école de voile de Raiatea a finalement obtenu un agrément pour devenir centre de formation. Une unique formation a été organisée par le Sefi. Aucune autre n'est prévue.  Le centre des métiers de la mer ne forme pas encore à cette spécialité.

La formation aux métiers du nautisme fait débat au forum de la mer. "On connait bien les métiers de la mer, les métiers de la pêche, mais on connaît moins les métiers au niveau du charter nautique, les métiers au niveau de la technique maritime, réparation, entretien, construction des bateaux...", explique Stephanie Betz, gérante de la société Archipelagos.

Le tourisme nautique a le vent en poupe et le secteur recherche du personnel formé. On compte plus de 70 voiliers de location dans les 3 plus grosses sociétés de charter à Raiatea. En 2013, le chiffre d'affaires de l'activité a été évalué à 809 millions de Fcfp. 


 






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard