SOCIÉTÉ

Nana sac plastique, iaorana sac tissu


Dimanche 23 Juillet 2017 à 15:11 | Lu 1626 fois

ENVIRONNEMENT - Après avoir mobilisé les commerçants quant à la protection de l’environnement, au changement et au réveil des consciences, le collectif "nana sac plastique" et ses partenaires ont organisé aujourd’hui la journée "tiai fenua" dans les jardins du parc Paofai.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
Sur place, le public a pu découvrir quelques exemples très simples pour réduire nos déchets, à la maison. Placée sous le thème de "zéro déchets", les organisateurs et de nombreux bénévoles ont ouvert la manifestation par un grand nettoyage du littoral, orchestré par de nombreux bénévoles, dont, parmi eux, notre champion de Jiu jitsu brésilien, Dany Gérard.

Mais cette journée avait aussi pour but de corriger les comportements, montrer comment réduire les polluants domestiques et comment recycler.

C'est ce que Noéline a montré au public durant cette journée.  En proposant un atelier Furoshiki, qui est une technique japonaise  traditionnelle d'emballage en tissu, utilisée pour transporter des vêtements, emballer des cadeaux, etc.

"J'ai découvert cette pratique sur Internet, le pliage de tissus pour les transformer en sac, j'ai essayé et j'en ai parlé à "nana sac plastique", qui m'ont proposé d'en faire un atelier. J'ai adapté cette technique japonaise avec le tissu que l'on dispose ici, comme les pareu et des foulards, et cela marche tout aussi bien. Avec cela, on fait des sacs, et aussi des emballages pour offrir ", explique Noéline Faussane.

Des sacs en tissu de récup, pour transporter des bouteilles et tout un tas de choses, au lieu des sempiternels sacs plastiques. Vous pouvez vous former vous-même en visionnant des tutoriaux sur YouTube.

Dans d'autres ateliers, l'on apprenait aussi à fabriquer des crèmes de gommage à partir de marc de café et d'huile de coco, et beaucoup d'autres astuces, permettant d'économiser sur le budget familial et surtout de recycler un maximum.

Selon le collectif "nana sac plastique", en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans l’océan, une réalité qu’il est toutefois possible d’inverser, en agissant, dès aujourd’hui.

 
Rédaction Web avec Thierry Teamo







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB