SOCIÉTÉ

Nahoata : un accord trouvé entre les résidents et la Polynésienne des eaux


Mardi 25 Octobre 2016 à 16:12 | Lu 2058 fois

PIRAE. L’eau a été rétablie ce mardi dans le lotissement suite à une nouvelle convention signée entre l’association des copropriétaires et le fournisseur.


Crédit : Ville de Pirae
Crédit : Ville de Pirae
Nous l'annoncions : le lotissement Nahoata à Pirae, s'est vu couper l'eau lundi après-midi par la Polynésienne des Eaux. En cause, des redevances d'eau impayées depuis 2013, pour un montant de 48 742 670 Fcfp. L'association des copropriétaires en charge de recueillir les redevances à reverser à la Polynésienne des eaux n'aurait jamais accomplie sa mission, estimant que ce n'était pas à elle de s'occuper de cela. De plus, la Polynésienne des Eaux comptabiliserait chaque jour au compteur général une consommation excessive correspondant à la consommation de 900 foyers, alors que le lotissement ne compte que 84 logements. 

Ce mardi à midi, tous les interlocuteurs de ce dossier se sont retrouvés pour une grande réunion de conciliation à la mairie de Pirae. Autour du maire Edouard Fritch, le ministre du logement Tearii Alpha, les représentants de la Polynésienne des eaux, de l’OPH mais aussi de nombreux résidents et Irvine Paro le président de l’association des copropriétaires.
Une réunion "parfois houleuse" selon l’un des participants, mais qui a eu le mérite de faire naître un accord. Le président de l’association a accepté de signer enfin un contrat formalisant la fourniture de l’eau. Celui-ci devra ensuite être décliné de façon individuelle avec chaque propriétaire. De son côté la Polynésienne a accepté de s’asseoir sur 40 millions de Fcfp, soit une grande partie de la créance cumulée depuis 2013. Elle facturera aux foyers la somme forfaitaire de 18 000 Fcfp par an pour les trois années de retards. Les nouvelles facturations individuelles commenceront au 1er avril 2017. Le temps pour la Polynésienne des eaux d’accompagner les familles dans ce nouveau système de facturation au volume consommé. Le temps aussi pour l’OPH – qui s’y est engagé lors de la réunion – de financer la rénovation du réseau dans la partie communale avant l’arrivée dans les foyers.

Bertrand Parent



Tags : eau, Nahoata, Pirae





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 11:14 Fréquentation touristique stable

Jeudi 8 Décembre 2016 - 10:43 Un train qui relie les océans

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard