SOCIÉTÉ

Monseigneur Coppenrath raconte sa rencontre avec Jean-Paul II


Samedi 26 Avril 2014 à 15:00 | Lu 92 fois

RELIGION. Une interview exclusive de TNTV News en ligne.


Ce dimanche 27 avril à partir de 8h55 TNTV diffuse la messe de canonisation de Jean XXIII et Jean-Paul II. A cette occasion nous avons interviewé Monseigneur Coppenrath, archevêque émérite de Papeete, qui avait rencontré Jean-Paul II. Il nous donne son point de vue sur ce pape et rapporte les instants exceptionnels de cette expérience.

Monseigneur Coppenrath a célébré une messe avec Jean-Paul II.
Monseigneur Coppenrath a célébré une messe avec Jean-Paul II.
A quelle occasion avez-vous rencontré Jean-Paul II ?
Lors du synode d'Océanie en 1998, à Rome. J'étais jeune évêque et il y avait tous les évêques d'Océanie. Il venait écouter les débats du synode tous les jours. Il était très attentif mais il ne disait rien. Un jour on a célébré avec lui la messe et je l'assistais ; j'étais le plus jeune. On a déjeuné avec lui et les élèves francophones d'Océanie, donc c'était dans un cadre simple. J'ai vu comment il se comportait. C'était quelqu'un d'accessible, de très simple, il avait beaucoup de qualités profondes.
 
Quelles qualités étaient propres à ce pape ?
Il était accessible et simple mais très profond, il priait beaucoup. Il prenait toujours du temps dans la prière. C'était un homme de prière. Il avait une conduite très évangélique. Dans les différents postes qu'il a occupés, les gens qui l'avaient combattu, il les gardait à son service. Quand il est devenu pape, des gens n'étaient pas heureux de son arrivée mais il les a gardés comme collaborateurs jusqu'à la fin de leur mandat. Il ne se vengeait pas.

C'est une attitude très chrétienne...
Ce n'est pas étonnant qu'il soit canonisé car c'est un homme très exemplaire.
 
L'avez-vous rencontré à une autre occasion ?
Oui quelques années plus tard pour la visite ad limina. Tous les cinq ans -maintenant c'est sept ans- les évêques rencontrent individuellement le pape. Il était très fatigué, c'était quelques mois avant son décès ; mais ce n'était pas une excuse, il fallait qu'il remplisse sa mission. Mais il avait des difficultés à parler, on le comprenait mal.
 
Le pontificat de Jean-Paul II a été marqué par l'utilisation des médias. Pour vous, quelle a été sa principale particularité ?
Oui, il avait un charisme particulier avec les jeunes, à Rome et au Canada, aux JMJ (journées mondiales de la jeunesse, ndlr), dès qu'il apparaissait, les jeunes étaient enthousiastes et il aimait les jeunes. Je pense que ce sont des dons que les gens ont et quand il était prêtre et évêque il s'est beaucoup occupé des jeunes et il les attirait. A Toronto, même s'il était vieux, il suscitait toujours l'enthousiasme de la jeunesse.







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 17:47 200 athlètes marquisiens privés des jeux inter-iles

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard