SOCIÉTÉ

Miss Tahiti : les candidates ont passé l'épreuve du grand oral


Lundi 20 Juin 2016 à 17:49 | Lu 3038 fois

BEAUTÉ - Qui succédera à Vaimiti Teiefitu vendredi soir ? Après le Gala, une des 10 candidates a été choisie pour accéder directement à la finale. Autre étape importante ce lundi, qui compte pour 50% de la note : le grand oral...


Crédit : Tahiti Nui télévision
Crédit : Tahiti Nui télévision
Les 10 candidates au titre de Miss Tahiti 2016 ont passé l'épreuve du grand oral ce lundi. Devant un jury composé entièrement d'anciennes Miss Tahiti, elles ont dû répondre à des questions sur leur personnalité, sur l'actualité ou encore sur des recettes de cuisine. "Comme on dit de nos jours, une Miss doit être belle certes, mais elle doit aussi avoir la tête bien faite. C'est une épreuve qui est très redoutée. Mais il faut savoir que les membres du jury ne sont pas là pour faire passer une épreuve comme le BAC. On est tout d'abord pour apprendre à connaître les candidates", assure Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014, première dauphine de Miss France 2015.
7 anciennes Miss, dont Hinarere, Mareva Galanter ou encore Thilda Fuller étaient face aux candidates. "Le grand oral c'est quand même un grand passage, un grand moment, assez stressant. Mais au final quand tu en sors tu es plus calme, plus zen", témoigne Océane Ehrardt, la première candidate, après son passage.

L'épreuve du grand oral est déterminante. Elle compte pour 50% de la note finale. Les réponses aux questions, mais aussi l'aisance à l'oral et l'originalité de la tenue étaient des atouts pour se démarquer. 
Mais toutes n'ont pas les mêmes ambitions. Océane, elle, ne vise pas vraiment le titre de Miss Tahiti. Si elle souhaite bien sûr avoir sa place sur le podium, elle aimerait surtout devenir Miss Heiva. "Je suis passionnée de danse. Cette année de représente ma troupe pour le concours de meilleure danseuse au Heiva. Avoir le titre de Miss Heiva et devenir meilleure danseuse... Pour moi, j'aurais tout gagné cette année", confie-t-elle au micro de Tahiti Nui Télévision. 

Beaucoup sont passionnées de danse. Les candidates aiment leur culture. Du côté de la langue, aucune ne parle cependant le reo Tahiti. "La culture c'est vraiment important. Pas seulement la langue : la danse, les coutumes. Je pense que parler le tahitien c'est un plus. Et on peut le voir, Mehiata est une ambassadrice, et restera encore très appréciée de la population. Elle a une proximité avec les gens, elle est très douce, parle très bien le tahitien. Forcément c'est un plus. Mais ce n'est pas une obligation", souligne Hinarere. 

Les jeunes femmes ont également défilé en bikini devant le jury. Comme un "entraînement" avant le jour J. "Je pense que c'est une bonne chose. C'est en comité restreint. Elles ont eu la chance d'avoir le gala, et encore aujourd'hui c'est un entraînement. Le soir de l'élection, elles seront super à l'aise je pense", estime Hinarere Taputu.

C'est vendredi soir qu'on connaîtra le nom de la nouvelle Miss Tahiti, celle qui représentera la Polynésie à l'élection de Miss France en décembre à Montpellier en métropole. 
Rédaction web  (interviews, images : Laure Philiber / Tamara Sentis)

Océane Ehrardt, candidate n°1


Hinarere Taputu, Miss Tahiti 2014, première dauphine de Miss France 2015.


PRATIQUE   

Election Miss Tahiti 2016  
Vendredi 24 juin  
Jardins de la mairie de Papeete  
A partir de 18h30  
Soirée dineurs et non dineurs à partir de 2 000 Fcfp  
Plus d'infos sur la page Facebook de Miss Tahiti. Cliquez ICI

Vaea Ferrand, candidate n°7. Crédit : Tahiti Nui télévision
Vaea Ferrand, candidate n°7. Crédit : Tahiti Nui télévision







 

Vanille Guyot, candidate n°2; Crédit : Tahiti Nui télévision
Vanille Guyot, candidate n°2; Crédit : Tahiti Nui télévision








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 13:07 Le Taaone fait son Téléthon

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard