SOCIÉTÉ

Métiers de la mer : vers une mutualisation des formations avec la Nouvelle-Calédonie


Jeudi 27 Novembre 2014 à 17:30 | Lu 271 fois

Emploi. Un collaborateur du gouvernement calédonien reçu par le directeur du centre des métiers de la mer


A la suite d’un échange avec la ministre du Travail et de l’Emploi, Tea Frogier, sur les grands axes de la coopération susceptible d’être mise en œuvre entre la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie française, Ernest Hnacipan, collaborateur du gouvernement calédonien, a été reçu, mercredi, au Centre des métiers de la mer de la Polynésie française (CMMPF) par son directeur, François Voirin.
 
Cette rencontre a été l’occasion de présenter l’éventail des formations dispensées par le CMMPF ainsi que les structures et équipements nécessaires. En effet le CMMPF dispense des formations aux métiers de la marine marchande (capitaine de navire, chef mécanicien, officier radiotélégraphiste, chef de quart, matelot) ou de la pêche (capitaine et marin de pêche, pilote lagonaire). Chaque année, le gouvernement de la Polynésie française octroie une enveloppe de près de 170 millions de Fcfp destinés au fonctionnement du centre. Près de 800 personnes ont été formées dans cette structure en 2013.
 
Les échanges, riches et constructifs, ont permis d’effectuer des comparaisons des dispositifs en place aussi bien en Polynésie qu’en Nouvelle-Calédonie tant dans le domaine de la formation que dans celui de la réglementation. Dans le cadre d’un partenariat futur et renforcé, une mutualisation des formations pourrait être envisagée, sachant que la Nouvelle-Calédonie dispose d’une Ecole des Métiers de la Mer (EMM).
 






Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard