BUZZ

Merryl Streep se paie Donald Trump


Lundi 9 Janvier 2017 à 13:20 | Lu 2055 fois

USA - Lauréate du prix Cecil B. DeMille récompensant l'ensemble de sa carrière, l'actrice Meryl Streep a fait sensation sur la scène des Golden Globes avec un discours visant implicitement le président élu Donald Trump.


Crédit photo: DR
Crédit photo: DR
Après s'être vue remettre son prix, Meryl Streep a déclaré : "Nous tous, ici, dans cette salle, faisons partie des personnes les plus vilipendées de la société américaine. Pensez-y : Hollywood, les étrangers et la presse. Mais qui sommes-nous ? Et Hollywood, qu'est-ce que c'est ? Ce sont juste des gens qui viennent de plusieurs endroits différents." Et la comédienne de 67 ans de lister nombre de ses collègues, de Viola Davis à Amy Adams, en passant par Natalie Portman et Dev Patel. "Où sont leurs actes de naissances ?", interroge Meryl Streep.

Sans jamais le citer Meryl Streep a poursuivi un discours en forme de critique envers Donald Trump. "A Hollywood, il y a des étrangers et des outsiders. Et si vous les mettez tous dehors, vous ne pourrez plus que regarder du football et des arts martiaux, ce qui n'est pas de l'art", a-t-elle ainsi poursuivi, évoquant ensuite l'épisode ayant mis en scène le président élu avec un journaliste handicapé. Et de déclarer : "L'irrespect entraîne l'irrespect, la violence entraîne la violence. Et lorsque les personnes au pouvoir se servent de leur position pour brutaliser les autres, nous sommes tous perdants."

Donald Trump n'a pas tardé à réagir sur les réseaux sociaux. Le président élu, qui a décrit Meryl Streep comme "l'une des actrices les plus surcôtées d'Hollywood", la voit comme "un larbin d'Hillary Clinton, qui a perdu gros." 

Rédaction Web







SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB