FAITS DIVERS

Mataiea : 18 mois de prison pour l’homme qui avait tenté d’enlever une fillette


Jeudi 20 Juillet 2017 à 15:46 | Lu 7410 fois

JUSTICE - L’agriculteur de 32 ans qui avait tenté, en avril dernier à Mataiea, de faire monter de force une jeune fille de 13 ans dans son véhicule, a été condamné, ce jeudi, à 36 mois de prison dont 18 mois ferme. En larmes, il a présenté ses excuses à sa victime et aux parents de celle-ci.


Les gendarmes avaient rencontré des difficultés pour identifier l’agresseur qui en avril dernier s’était arrêté à un arrêt de bus à Mataiea après avoir repéré la fillette, qui lui plaisait avait-il dit. Il l’avait attirée vers son véhicule et avait tenté de la faire monter à l’intérieur.

Malgré son jeune âge, la jeune fille s’était débattue alors qu’au même moment sa tante arrivait, obligeant le trentenaire à fuir.

Après de longues semaines d’enquête, l’homme, qui avait coupé ses cheveux et maquillé sa voiture, avait finalement été interpellé.

« Je savais plus ce que je faisais. Je n’avais plus ma tête. Mon cerveau n’était plus là quoi », a déclaré le prévenu à la barre.  

Ce père de deux jeunes enfants a reconnu qu’il souhaitait avoir une relation avec la jeune fille mais qu’il ne s’en serait pas pris à elle, si elle avait refusé.

Le psychiatre qui a étudié son dossier a estimé qu’il faisait preuve d’une « immaturité psycho-affective » et que le risque de récidive n’était « pas négligeable ».

Des éléments qui ont inquiété le procureur, le magistrat estimant que le trentenaire était « socialement dangereux ».
« Son intention n’était pas de la violer », a de son côté plaidé l’avocate du mis en cause.

Il a finalement écopé d’une peine de 18 mois de prison ferme assorti d’un maintien en détention à Nuutania. Il devra également verser 100 000 francs de dommages et intérêts à sa victime.

Dernier à prendre la parole, l’agriculteur a exprimé ses regrets : « je veux demander pardon. Cela fait un mois que je pense à ça. Je regrette sincèrement de t’avoir fait du mal. C’est la première fois que ça m’arrive. Pardon ».

J-B. C. 







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 10:06 Crash d'Air Moorea : un procès en 2018

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017