MONDE

Martinique : un homme soupçonné de liens avec Al-Qaïda a disparu


Jeudi 28 Juillet 2016 à 14:29 | Lu 1704 fois

SÉCURITÉ - Une enquête judiciaire pour "non respect d’une assignation à résidence" a été ouverte suite à la disparition d'un Marocain, Rachid Rafaa, soupçonné d’être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi).


Martinique : un homme soupçonné de liens avec Al-Qaïda a disparu
Le procureur de la République de Fort-de-France, Eric Corbaux, a indiqué dans un communiqué mercredi avoir été informé "le 27 juillet vers 9h30 par le COMGEND (commandant de la gendarmerie) de la Martinique de la disparition de Rachid Rafaa, individu de nationalité marocaine, assigné à résidence sur la commune de Morne Rouge par décision administrative prise dans le cadre d'un arrêté ministériel d'expulsion".
 
Selon une fiche de renseignement et de recherches de la gendarmerie nationale circulant sur les réseaux sociaux, "les autorités marocaines le soupçonnent d’être lié à des responsables d'Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi). Il les aurait aidés à diffuser leurs messages via internet.
Ce soupçon est partagé par les services français de lutte contre le terrorisme, qui considèrent que cet homme est connu pour son appartenance à la mouvance jihadiste internationale"
, indique également cette fiche.
 
"Le non respect d'une assignation à résidence, par un étranger faisant l'objet d'un arrêté d'expulsion, constitue une infraction pénale prévue à l'article L624-4 al 1 du code des étrangers dont s'est saisi le parquet", précise Eric Corbaux dans le communiqué.
"L’enquête judiciaire ouverte sur ces faits a été confiée conjointement à la Section de recherches de la Gendarmerie de la Martinique et à  l'antenne de la Martinique de la DIPJ Antilles-Guyane", poursuit-il ajoutant qu’un "mandat de recherche a été émis".
 
L’Auberge du Morne-Rouge où était assigné à résidence depuis le 15 mai 2014, Rachid Rafaa, 40 ans, a été investie par les gendarmes en fin de matinée. Des riverains ont par ailleurs fait état de survols de la région par un hélicoptère de la gendarmerie et de contrôles routiers.
 
AFP







Dans la même rubrique :
< >

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard