POLITIQUE

Marine Le Pen : "j'attaquerai politiquement ceux qui souhaitent séparer la Polynésie de la France."


Mardi 28 Février 2017 à 13:16 | Lu 24175 fois

PARIS - Quatrième jour au salon de l’agriculture à Paris marquée par la visite de Marine Le Pen. La candidate Front National à l’élection présidentielle a été chaleureusement accueillie sur le stand de la Polynésie où elle a fait part de son désir d’instaurer "le patriotisme économique" et a critiqué les velléités d’indépendance d’Oscar Temaru.


Crédit photo: TNTV
Crédit photo: TNTV
Au centre d'une foule de micros et d'appareils photos, Marine Le Pen. La candidate Front National termine sa visite du salon par le pavillon Outre-Mer où, à l’instar du stand polynésien, elle est très bien accueillie.

L’occasion d’attaquer son adversaire potentiel au premier tour de l’élection présidentielle, l’indépendantiste Oscar Temaru. "J'ai toujours dit que j'attaquerai politiquement tous ceux qui souhaitent séparer la Polynésie de la France. Parce que la Polynésie est française, parce que nos compatriotes français de Polynésie n'ont aucune raison de partir loin de nous, et comme je défends l'ensemble des Français, je défends aussi la Polynésie."

Pendant sa présence de cinq minutes, c’est le stand entier qui est sous le feux des projecteurs. De quoi ravir Bruno Ling,  gérant de la parfumerie Tiki Tahiti. "Nous avons appris que la mère de Marine Le Pen utilise du monoï depuis de nombreuses années. On est fier de savoir que le produit est connu à travers la France, et c'est une bonne promotion pour nous."

Une promotion aussi pour la candidate qui n’a pas manqué d’évoquer son programme et séduire les Polynésiens, dont Yvette Temauri, présidente de la chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire de Polynésie. "Elle est prête, si on a des choses à lui demander, à aider la Polynésie française, et cela, nous réchauffe le cœur. Elle nous a dit aussi qu'elle viendrait en Polynésie pour nous visiter. Mais on ne sait pas quand."

A huit semaines du premier tour, le salon c’est l’occasion de rencontrer à peu de frais des électeurs du Pacifique ; Sont attendus dès mercredi, Emmanuel Macron et François Fillon.
 
Rédaction Web avec Eric Dupuy & Sacha Robin







Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 15 Novembre 2017 - 17:20 Marcel Tuihani va formaliser la création de son parti

SOCIÉTÉ | TAHITI VA'A 2017 | VA'A PORTRAITS | FenuaHeroes | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | HawaikiNuiVaa2017