SOCIÉTÉ

Marcel Tuihani reçoit des journalistes japonais


Mardi 16 Décembre 2014 à 15:45 | Lu 448 fois

Assemblée. Pour parler de la résolution sur le nucléaire


Crédit : présidence de la Polynésie française
Crédit : présidence de la Polynésie française
Le président de l’assemblée Marcel Tuihani a reçu longuement ce mardi matin, deux journalistes du grand quotidien japonais Asahi Shimbun. Hideki Aota, chef du bureau parisien du journal, et Marie Guitton, journaliste, ont souhaité rencontrer le président de l’assemblée pour parler de la récente résolution sur les atolls de Moruroa et Fangataufa dont il est le rapporteur.

Les journalistes ont expliqué que le Japon, de par son histoire, passée et plus récente, est très soucieux des questions nucléaires et du devoir de mémoire. Marcel Tuihani a ainsi pu revenir sur les motivations de la résolution votée le 27 novembre par l’assemblée de la Polynésie française, et l’état d’esprit qui anime la démarche des élus Polynésiens sur cette question. Il a ainsi souligné à maintes reprises durant la conversation, qu’il ne s’agit pas d’une action entreprise contre la France, ou contre l’État, mais bien d’une démarche qui s’inscrit dans un esprit de partenariat ; ce travail devant se faire avec l’État et non pas contre lui. Marcel Tuihani a ainsi pu rappeler qu’il ne s’agit pas non plus d’un "acte inamical" comme cela a pu être dit, mais d’une volonté de purger de façon transparente et responsable une question difficile toujours en souffrance, que des éléments récents ont conduit à regarder sous un jour nouveau.
Marcel Tuihani a aussi expliqué comment il envisage le rôle du Comité de suivi de la résolution dont la création a été actée par l’assemblée lors de la séance du jeudi 11 décembre dernier, et dont il est désormais le président. Il a confirmé aux journalistes du quotidien japonais qu’il allait solliciter, dans un premier temps, un certain nombre de rendez-vous, notamment avec l’État, afin d’informer ses interlocuteurs de la nature exacte de la démarche ainsi engagée par les élus Polynésiens.

Les journalistes ont annoncé que leur séjour en Polynésie française aboutira à la publication de plusieurs articles consacrés, non seulement à la question des atolls et du suivi nucléaire, mais aussi au développement économique et touristique de la Polynésie française. Ils devraient paraître au courant du mois de janvier dans l’édition nationale, mais aussi dans l’édition internationale de ce grand quotidien japonais. Le Asahi Shimbun est réputé pour être une référence professionnelle et intellectuelle. C’est le deuxième journal le plus lu dans le monde et l’un des plus vieux, fondé en 1879 à Osaka.






Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 11:38 Huit lettres pour montrer sa solidarité

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard