POLITIQUE

Marcel Tuihani : "L'art de la dénonciation fait partie du jeu de la politique"


Vendredi 30 Septembre 2016 à 15:54 | Lu 1591 fois

ENQUÊTE - Le président de l'assemblée est sorti de garde à vue ce vendredi dans l'après-midi. Il était interrogé dans le cadre de l'enquête sur l'emploi de chargés d'études par l'institution.


Crédit : Tahiti Nui Télévision
Crédit : Tahiti Nui Télévision
Ce vendredi le président de l'assemblée Marcel Tuihani a été placé en garde à vue  dans le cadre de l'enquête sur les chargés d'études de l'assemblée. Une information révélée par nos confrères de Radio 1. Les enquêteurs cherchent à savoir si quatre chargés d’études du secrétariat général de l'assemblée ont bien travaillé pour le compte de l’institution comme le prévoit leur contrat ou s’ils ont œuvré pour le groupe Tahoeraa uniquement. 

Marcel Tuihani est ressorti de garde à vue vers 15 heures ce vendredi. Très calme, il a répondu aux questions des médias. "C'est la suite de l'affaire des emplois fictifs de l'assemblée. Beaucoup de gens ont été entendus, donc j'ai été entendu ce matin", a-t-il déclaré. "Moi j'ai toujours déclaré que ces personnes ont travaillé pour l'assemblée. Donc maintenant la justice appréciera la manière dont leur travail a été réalisé."

Le président de l'assemblée de la Polynésie déclare ne pas regretter d'avoir engagé ces 4 personnes : "Ces 4 personnes ont véritablement travaillé. j'ai beaucoup de satisfaction quant à leur travail". 

Marcel Tuihani devait tenir une conférence de presse ce vendredi matin avec Nicole Bouteau sur le Tourisme. L'élue est à l’origine des dénonciations qui ont mené à l’ouverture de cette enquête préliminaire pour "détournement de fonds publics". "L'art de la dénonciation fait partie du jeu de la politique. Ça s'est produit, ça se produira encore. J'en suis persuadé", a lancé Marcel Tuihani ce vendredi. 

Pas de mise en examen pour Marcel Tuihani, mais il pourrait comparaître devant le tribunal correctionnel avec d'autres protagonistes parmi lesquels Gaston Flosse qui a un bureau à l'assemblée. 
Ce vendredi Jeanne Santini, secrétaire générale de l'assemblée a également été entendue.


Rédaction web (Interview : Esther Parau Cordette) 

Marcel Tuihani, président de l'assemblée de la Polynésie








Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 09:33 Louis Aliot en visite en Polynésie

Vendredi 2 Décembre 2016 - 14:32 Trois candidatures confirmées et une inconnue

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard