SPORT

Marathon : des Tahitiens au Colisée


Mardi 26 Avril 2016 à 17:34 | Lu 809 fois

ITALIE - Une délégation de 7 athlètes issus des clubs de Central Sport et d’Aorai se sont attaqués, il y a deux semaines, au marathon de Rome, une course de 42km qui traverse la capitale italienne. Ils étaient 13 870 coureurs dont 2 778 dames à s’élancer depuis le Colisée.


Avec un temps de 3h30’00 et 3h34’13, nos Tahitiennes ont su se démarquer. Hélène Lallemant (Aorai) et Samantha Finck arrivent respectivement à la 7e et 10e place du classement féminin.
 
Les chronos des Tahitiens :

Lallemant Hélène : 3h30’00
Finck Samantha : 3h34’13
Bierlaire Marie-Luce : 3h41’22
Finck Steeve : 3h58’48
Bierlaire Damien :5h31’05
Reid Ravahere : 6h16’18

Hélène Lallemant à gauche sur la photo
Hélène Lallemant à gauche sur la photo

Hélène Lallemant

Comment vous êtes-vous lancées dans cette aventure ?
"Cette aventure a commencé pour Rava et moi il y a à peu près un an. En plus de nos clubs d’athlétisme respectifs (Aorai et Central), nous faisons parties de la Tahitian Running Team (la TRT), une association qui réunit les amoureux de la course à pied et qui organise avec le soutien d’Air Tahiti Nui des déplacements à l’étranger une à deux fois par an pour participer à des marathons ou semi marathons. C’est sous l’impulsion de Samantha Finck, alors présidente de l’Association, que nous avons décidé de participer au déplacement à Rome. Nous sommes donc partis à six, Samantha et Steeve Finck, Marie Luce et Damien Bierlaire, Ravahere Reid et moi même et avons été rejoints par famille et amis et deux autres membres de TRT qui résident en France. Pour quatre d’entre nous c’était la grande aventure puisque c’était notre premier marathon !"

Quelles sont vos impressions après la course ?
"Pour chacun des membres de notre petit groupe la course s’est très bien passée, nous avons tous pris du plaisir à courir ce qui reste l’essentiel. Après, les objectifs n’étaient pas les mêmes, pour certains c’était de "terminer" le marathon qui comptait et pour d’autres de réaliser ou d’améliorer un chrono, et je crois qu’au final chacun a pu atteindre son but."

Différence avec les compétitions locales ?
"Je n’avais jamais couru ailleurs qu’à Tahiti et ce que la plupart des coureurs me disaient s’est confirmé, la différence de climat joue beaucoup sur le "bien-être" pendant la course. J’ai eu l’occasion de faire plusieurs fois entre 25 et 30km ici lors de ma préparation et j’ai trouvé ça beaucoup plus éprouvant que les 42 km de Rome ! Ceci dit je suppose que faire un marathon sous la pluie, dans le froid et avec du vent ne doit pas être aisé non plus ! On peut donc dire que les conditions étaient idéales ce dimanche 10 avril au pied du Colisée Romain ; du soleil malgré la fraîcheur, une bonne ambiance dans les sas de départ, des animations le long de ce parcours magnifique (très émouvant de passer devant la place Saint Pierre !), des milliers de participants et de supporters !"




Tags : marathon, Rome





Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 15:26 Des coups sous contrôle

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard