SPORT

Marama Vahirua : du ballon à la balle


Lundi 15 Août 2016 à 16:05 | Lu 2334 fois

GOLF - Le golf a fait sa rentrée avec l’Open Fei-Pi, pendant le long week-end de l'assomption, sur le terrain d’Atimaono à Papara. L'occasion de rencontrer Marama Vahirua, grand habitué des gazons, que le public est plus accoutumé à voir évoluer balle au pied, que balle au fer (vidéo en fin d'article)


Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Crédit photo : Tahiti Nui Télévision
Pour les footeux, Marama Vahirua, restera à jamais Tahitigoal. Ex-buteur et pagayeur du foot français, c'est celui qui a permis au FC Nantes d'être sacré champion de France en 2001 contre Saint-Etienne. Le voir club en main peut surprendre, car le golf, pour les néophytes, a cette connotation de sport de loisirs pour "vieux". Les préjugés sont tenaces.

" Je me suis mis au golf, car j'aime le sport en général" confie Marama. "Je suis un hyper actif et j'aime bien toucher un peu à tout. Le golf fait partie de ma vie depuis 2001, lors de notre titre de champion de France des copains m'ont invité à jouer et depuis je suis à fond dedans".

Marama fait partie du club de golf de l'AS Fei-Pi et à ce titre participe chaque année à l'open. "Chaque année l'association Golf Fei-Pi organise son open de golf. L'objectif est de s'amuser, se retrouver avec tous les licenciés, histoire de passer un week-end entre amis et de faire un peu de sport".

Sportif de haut niveau, il ne peut s'empêcher de porter un regard de pro sur l'évolution du golf sur le fenua. "Le golf à Tahiti se porte bien dans l'ensemble, mais on peut mieux faire. Comme dans tous les sports, il y a encore du travail à faire".

Du travail... Le mot-clé à la base de toutes réussites "On a un réel potentiel avec nos jeunes. Depuis que je suis rentré de France, je n'arrête pas de le dire... Nos jeunes Tahitiens ont un potentiel. Après c'est aux fédérations de suivre et d'être à la hauteur pour pouvoir pousser ces jeunes. Le haut niveau c'est très difficile".

Depuis qu'il a quitté la lumière des projecteurs, Marama n'a qu'une idée en tête : "Je veux promouvoir le sport tahitien en général, pas seulement le foot".

Quant au résultat du tournoi, en stroke play, compétition individuelle qui se déroulait sur deux jours, c'est Jean-François Cazaux qui s'est imposé chez les hommes et Maggy Dury, chez les femmes. En scramble, compétition par équipe qui avait lieu ce lundi, c'est le duo Théo Reibel et Grégory Médina qui remporté l'épreuve.
 
Rédaction Web avec Thierry Teamo

Marama Vahirua, l'instinct du buteur








Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Novembre 2016 - 13:41 "Aimez" votre affiche préférée

SOCIÉTÉ | FAITS DIVERS | POLITIQUE | SPORT | CULTURE | BUZZ | MONDE | Pharmacies et Médecins de Garde | L'IMAGE DE LA SEMAINE | EMISSION WEB | TE AITO | Festival des îles | Bodyboard